Blog auto > Conseils > Les voitures jaunes se déprécient moins !

Les voitures jaunes se déprécient moins !

Les voitures jaunes se déprécient moins !
07/11/2017

Étonnante étude menée par le site américain iSeeCars à propos de l’incidence de la couleur du véhicule sur le prix de revente. Vous pensiez que le gris, le noir ou le blanc étaient les couleurs les plus fiables ? Vous allez être surpris !

En prenant un échantillon de 2,1 millions de modèles 2014 revendues entre septembre 2016 et août 2017, l’étude iSeeCars se veut large, très large ! Son but ? Établir si la couleur du véhicule a un effet sur la dépréciation d'une automobile (les couleurs qui représentent moins de 1 000 ventes sont exclus). Pour cela, il a été pris en compte que la dépréciation moyenne de l’échantillon est de 33,1% au bout de 3 ans. Reste à savoir quelles couleurs permettent de mieux revendre et lesquelles ne le permettent pas.

Le champion est en jaune

Les conclusions de l’étude sont limpides. Le jaune est la couleur qui permet une meilleure revente avec une dépréciation de seulement 27% par rapport à une moyenne de 33,1%. Suivent le orange (30,6%) et le vert (30,9%). Le Blanc (32,6%) et le rouge (32,7%) permettent aussi une meilleure valorisation au bout de 3 ans.

À l’autre bout du classement, se situent des couleurs très clivantes. C’est le première fois qu’on voit de l’or en dernière place (37,1%) tandis que le violet (36,7%) et le beige (36,6%) complètent le podium « à l’envers ». Alors que l’on a tendance à penser que le bleu, le marron, le gris, le noir ou le gris sont des couleurs « refuge », elles souffrent d’une dépréciation supérieure à la moyenne de 1 à 2,6%.

Pourquoi jaune c'est mieux que gris ?

La jaune (tout comme le orange et le vert) permet de davantage préserver la valeur d’un véhicule sur 3 ans. Pour quelle raison ? Selon le CEO de iSeeCars.com, Phong Ly, « les voitures jaunes sont relativement moins banales permettant ainsi de stimuler la demande et donc entretenir leur valeur ». Dans le détail, il apparait que sur les silhouettes à la mode (SUV et pick-up), le jaune est signe de dépréciation encore moindre. Respectivement « les SUV et les pick-up ont une dépréciation moyenne de 30,9% et 20,9% tandis qu’en jaune, ils ne se déprécient plus que de 25,8% et 10,8% ».

À l’inverse, le blanc, le gris et le noir ont un taux de dépréciation proche de la moyenne. Pour Phong Ly « ces couleurs sont très banales ». Les clients ont ainsi beaucoup plus le choix obligeant indirectement les vendeurs à baiser leurs prix pour vendre.

Le jaune, c’est mieux mais il ne faut pas être pressé !

Nous nous sommes tous dit un jour en voyant une voiture à la couleur vive que son propriétaire allait avoir toutes les peines du monde à revendre son véhicule. Il y a un fond de vrai ! En effet, l’étude ne fait pas qu’estimer la dépréciation des véhicules au bout de 3 ans en fonction de la couleur. Elle établit également la durée de mise en vente moyenne. Ainsi, avoir une voiture jaune permet de revendre mieux à condition de ne pas être pressé ! En effet, sur l’échantillon de 2,1 millions de véhicules, il apparait qu’une voiture jaune reste en vente en moyenne 41,5 jours, ce qui est 5 jours de plus que la moyenne s’établissant à 36,5 jours. Là-aussi, le orange, le vert, le blanc et le rouge suivent même si la palme de la voiture invendable est le beige : 46,6 jours de moyenne (déjà qu’elle est plus fortement dépréciée que la moyenne)

Source : iSeeCars.com


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires