Blog auto > Conseils > Pas facile d’assurer une sportive !

Pas facile d’assurer une sportive !

Pas facile d’assurer une sportive !
23/12/2016

Aussi loin que remontent vos souvenirs, vous avez toujours rêvé de vous offrir une Porsche, une Ferrari ou même une Lotus. Sauf qu’en plus du financement de cette voiture sportive, il faut bien réfléchir à comment l’assurer !

Le problème avec les voitures sportives, c’est que les chiffres sont têtus ! Les risques d’accidents, de vols et de dégradations sont (beaucoup) plus importants par rapport au reste du parc automobile. Les pièces détachées sont plus rares et surtout plus couteuses. Ainsi, les assureurs y regardent à deux fois avant d’assurer une sportive (et qui la conduit). Et même davantage lorsqu’il s’agit d’un jeune conducteur. Après tout, qui roule en Lamborghini à 22 ans hormis quelques footballeurs ? Alors oui, assurer une sportive coûte plus cher qu’une Twingo et pas seulement à cause de la carte grise !

Prévention

Propriétaire d’une Porsche, il ne vous viendrait pas à l’esprit de la laisser dormir à la belle étoile toute l’année. Votre courtier ou assureur reconnu peut vous imposer de faire reposer votre sportive dans un parking couvert et/ou fermé, pourquoi pas équipé d’une alarme (voire d’un vigile), en plus de celle du véhicule et du traceur GPS.

Garanties

Assurer une sportive à un coût et il sera difficile de limiter les frais. Pas exemple, vous ne pourrez pas vous contenter d’une assurance au tiers. En plus du contrat tous risques, il est très préférable (voire obligatoire) de souscrire aux garanties contre le vol et même les négligences (dans la mesure du possible).

Vous n’allez pas travailler avec ?

Si le discours ambiant des constructeurs de sportives (voire de super sportives) s’articule autour de voitures prévues, soi-disant, pour un usage quotidien, le vie réelle s’apparente souvent à une sportive pour se faire plaisir associée à une voiture bien plus banale pour le quotidien. En ce sens, il est possible d’assurer votre sportive sur certaines périodes comme le week-end, les jours fériés et/ou les vacances. Les cotisations peuvent ainsi être divisées par deux ! Voilà pourquoi on voit autant de belles voitures lorsqu’il fait beau le dimanche !

Et sur circuit ?

Vous avez acheté une sportive, c’est aussi pour voir ce qu’elle a dans le ventre ! Pas évident sur le réseau routier, mais bien plus accessible sur circuit. Et il y en a des dizaines en France ! Pour autant, le conduite sur circuit est très généralement exclue des contrats d’assurance à moins de souscrire avec une « responsabilité civile circuit ». Elle est d’ailleurs demandée par la plupart des circuits avant de pouvoir s’y défouler. Qu’est-ce que cette responsabilité couvre ? Comme son nom le suggère, elle couvre les blessures des passager(s), autre(s) pilote(s), commissaire(s) ainsi que les dégâts faits sur le circuits (rails, mûrs de pneus…). Elle ne prend pas en charge vos dommages personnels ainsi que les voitures concernées. Pour cela, il faut ajouter une garantie « Corporel » et « Dommages » forcément plus couteuse(s).

N’hésitez pas à comparer et faire jouer la concurrence. Selon vos envies, vos besoins et votre budget, il existe des assureurs (ou courtiers) spécialisés dans le sport automobile et les voitures au-delà des 75 000 euros…


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires