Blog auto > Conseils > Tout ce qu’il faut avoir en voiture ici comme ailleurs

Tout ce qu’il faut avoir en voiture ici comme ailleurs

Tout ce qu’il faut avoir en voiture ici comme ailleurs
08/10/2014

Le député UMP de la 2e circonscription des Alpes Maritimes, Charles-Ange Ginesy, a déposé un projet de loi visant à rendre obligatoire en voiture le coupe-ceinture et le brise-vitre sous la forme d’un kit qui ne coûterait pas plus de 10 euros. Cet équipement viendrait compléter la liste de tout ce qu’il faut embarquer dans nos automobiles en France comme à l’étranger.

En France, chaque véhicule terrestre à moteur implique la présence de certains équipements obligatoires. Pour une automobile, le conducteur doit posséder à l’intérieur de son véhicule un gilet de sécurité fluorescent homologué avec marquage CE. Un triangle de « danger homologué, avec un marquage E 27 R » dixit le ministère de l’intérieur. L’ensemble doit servir à prévenir et sécuriser une panne sur la route. Le non-respect de ces règles (de même que l’éclairage des feux de détresse) peut conduire à une amende pouvant atteindre 750€ !

Autre obligation nationale, la présence d’un éthylotest chimique ou électronique garanti par la norme NF. Suite aux polémiques de pénurie suivant la publication du décret d’application le 1er mars 2012 et après diverses tergiversations gouvernementales, l’éthylotest à bord reste obligatoire, mais son absence n’est pas sanctionnée. La France...

Contrairement à la légende urbaine, il n’est pas obligatoire de posséder une boîte d’ampoules de rechange dans le véhicule de même qu’une roue de secours.

Et à l’étranger ?

Certains de nos voisins ont poussé l’équipement homologué un peu plus loin que nous. En Belgique ou encore en Pologne, chaque véhicule est tenu de disposer d’un extincteur dans l’habitacle. En Autriche, en Bulgarie ou encore en Grèce, le conducteur est tenu de posséder une trousse de premiers secours. Depuis 2012, Elle n’est plus que recommandée en Allemagne.

L’Espagne est un des pays où les équipements obligatoires sont les plus importants : Deux triangles de signalisation, autant de gilets fluorescents que de passagers ainsi qu’un jeu d’ampoules de rechange. Au nord de l'Europe, outre l’obligation des pneus hiver du 1er décembre au 1er mars, l’Estonie implique le triangle, le gilet jaune, l’extincteur, le cric et le kit de premiers secours !

Subtilité italienne, le touriste étranger doit forcément signaler par une vignette son origine. Semble-t-il que les carabiniers ne maitrisent pas l’ensemble des plaques d’immatriculation européennes. Quant aux Britanniques, ils sont tenus de posséder triangle, kit de premiers secours, extincteur et ampoules de rechange. Exactement comme en Slovénie.

Comme vous le voyez, aucun de nos voisins n’impose le coupe-ceinture et/ou un brise-vitre. Le député Charles-Ange Ginesy indique dans son argumentaire qu’un tel équipement permettrait de sauver des vies dans les régions montagneuses. Voilà qui fait une belle jambe à la moitié du pays…


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires