Blog auto > Essais > Mini > Essai Clubman, le break MINI

Essai Clubman, le break MINI

Essai Clubman, le break MINI
22/06/2016

En développant toute une gamme autour de l’idée de la Mini originelle, MINI (tout en majuscules depuis la prise de contrôle de BMW) est parvenu à concilier gardiens du temple et stratégie grand public. En voici une nouvelle preuve avec l’essai du Clubman dans sa version Cooper D de 150 chevaux avec pack Chili.

Certains n’ont pas apprécié l’idée que la MINI passe à 5 portes. D’autres n’ont pas compris l’élargissement à toute une gamme. Le fait est que depuis le début des années 2000, MINI revit et perpétue à sa façon l’héritage des 60’s. Sauf que l’approche automobile a considérablement changé. Finie la bagnole individuelle et hétérosexuelle, place à toute une série de dégradés qui doivent permettre à chacun de trouver son bonheur individuel, professionnel, familial, sportif… et parfois tout cela à la fois.

Un break concurrent des compactes allemandes

En ce sens, le Clubman répond à plusieurs critères et plaira aussi bien aux mâles, qu’aux femmes, aux nostalgiques, aux enfants et surtout à ceux qui ne rentrent pas dans une seule case. Si physiquement nous nous éloignons d’une Mini Cooper, ce Clubman a pris soin de conserver les codes de MINI. Phares ronds, garde au sol basse ainsi qu’un habitacle très chic. Pourtant l’ensemble est très rectangulaire. Il faut dire que cette troisième génération n’a pas fait l’économie de rester dans des proportions de citadine. Avec 27 cm de plus, cette nouvelle génération affirme un caractère break tout en ajoutant deux portes qui s’ouvrent à la façon d’un placard de 360 litres (avec kit anti-crevaison et jusqu’à 1 250 litres) ou comment annoncer que cette MINI a un coffre équivalent, voire plus vaste que presque toutes les compactes du marché (Golf, Astra, A3…) mais aussi que les crossovers citadins du genre Juke et Captur. En plus, ces deux portes donnent du style, assurément, même si c’est la visibilité au volant qui en souffre.

Si ce Clubman est à ce point plus imposant que l’ancien, c’est par l’utilisation de la même plate-forme que les BMW Serie 2 Active Tourer et X1. Faut-il pour autant comparer ses 4,25 mètres aux A3, Classe A et Serie 1 ? Le débat est possible, d’autant que question prix, on boxe dans cette catégorie. Le nouveau Clubman se vend à partir de 22 900€. C’est 90€ de moins que le premier prix pour une Serie 1 tandis que la Classe A démarre aujourd’hui à 23 950€ et l’A3 à 24 100€.

Au volant.

Mais revenons à notre modèle prêté par Futurauto, à Poitiers. Une version Cooper D de 150 chevaux, boîte automatique à 8 rapports (à partir de 29 870€) et agrémentée par le pack Chili. On y retrouve notamment le volant sport cuir multifonctions, l’écran couleur multifonctions, l’éclairage d’ambiance, la climatisation automatique bi-zone, les radars de recul ou encore les 6 haut-parleurs associés au système MINI Visual boost. Dans cet habitacle cosy et premium, je suis une nouvelle fois surpris par l’aisance dont je bénéficie du haut de mes 185 cm. L’étonnant paradoxe MINI Clubman se poursuit jusqu’à l’arrière où je me suis également senti à l’aise, bien que m’étant cogné la tête en montant. Ce Clubman peut légitimement revendiquer son statut de voiture familiale, peut-être pas pour les grandes migrations estivales mais bien amplement pour le quotidien.

Reste le plus intéressant, le comportement routier. Une balade en direction de Châtellerault fut un excellent examen de passage pour le 4 cylindres 2,0l originaire de Bavière. Délivrant jusqu’à 150 chevaux, il parvient à procurer du fun sans avoir à forcer. La position basse, le châssis et l’électronique aident à maintenir l’esprit kart même si la visibilité dans le rétroviseur intérieur est réduite au strict minimum. Avec ses centimètres en plus, ce Clubman se montre forcément moins agile en centre-ville et dans un parking par rapport à ses ainés. Gageons que ceux qui ne sont pas habitués à conduire une MINI n’y verront que du feu. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires