Blog auto > Essais > Mini > Essai Nouvelle Mini Cooper

Essai Nouvelle Mini Cooper

Essai Nouvelle Mini Cooper
03/04/2014

La troisième génération « made by Mini » est lancée. Le sac à main sur roues préféré des femmes si convoité par les hommes, fait toujours de l’effet.

Quand on tient une voiture culte comme la Mini, il ne faut pas la lâcher. Prisonnier consentant de ce qui fait son sel depuis 1959, il s’agit juste pour BMW de savoir renouveler ce best-seller par petites touches. Émoustillante sans avoir eu besoin d’ajouter du Botox ou de perdre du poids, la nouvelle Mini Cooper ouvre le troisième chapitre de son histoire en ne changeant presque rien physiquement. 

Au risque de décevoir celles et ceux qui aiment le changement. Maline, la nouvelle Mini Cooper s’allonge sans faire monter l’aiguille sur la balance et donne plus de place à ses 4 hôtes. Physiquement, elle conserve la part la plus importante de son héritage : son design ravageur à base de feux ronds, toit flottant et calandre hexagonale ; ses quatre vraies places dans un minimum d’espace ; et son esprit fun et décalé. La belle anglaise refrise juste son habitacle en ajoutant des touches de chrome, une sellerie ultra confortable et un amusant anneau à leds autour de l’écran central qui change de couleur selon les événements de conduite (mode sport, créneau, sortie d’autoroute…). Et propose de nouveaux coloris gourmands de carrosserie comme un délicat « Iced Chocolate », un « Chili Red » passionnel ou un orange « Volcanique » très mode pour un achat toujours un brin irrationnel et excentrique.

La vraie révolution se passe sous le capot

Pour amorcer un virage tout neuf, cette nouvelle Mini Cooper aux 136 ch se jette sur un 3 cylindres qui lui apporte tonicité, consommation moindre (4.8l/100km annoncée. 5.1l/100km dans la réalité) et un couple de 220 Nm dès 1250 tr/min (jusqu’à 230 Nm grâce à l’overboost). Il semblerait que le petit sac à main sur roues veuille gagner sur le terrain du rationnel. Pour coller à son siècle, la petite auto premium lance également une exclusivité sur cette catégorie : l’affichage tête haute rétractable de couleur en option. Bien joué. 

L’écran XL tactile permet quant à lui de zoomer jusqu’à 10 mètres. Vraiment clair et pratique. Pour décupler votre plaisir au volant, mettez en route la fonction Driving Excitement. Et pour du fun, enclenchez l’Analyser qui décrypte votre style de conduite. Un mélange d’ingrédients gadgets et utiles pour convaincre les aficionados de la marque de revenir croquer de la Mini.

Modèle testé : Mini Cooper 3 cylindres, 136 ch, 4.8l/100km, 19 950 euros


À propos de l'auteur

Laugier Anne-Charlotte

Laugier Anne-Charlotte

Une femme qui aime l'automobile avec ses yeux. Responsable du Pôle Automobile du Journal des Femmes et fondatrice du blog charlotteauvolant.com et croquelagomme.com.

Commentaires