Blog auto > Essais > Peugeot > Essai nouvelle Peugeot 208 : Sanguine !

Essai nouvelle Peugeot 208 : Sanguine !

Essai nouvelle Peugeot 208 : Sanguine !
01/07/2015

C’est avec sa nouvelle teinte orange sanguine que j’ai essayé la Peugeot 208 restylée. Une couleur lui allant à merveille mais qui ne doit pas faire oublier que la voiture la plus vendue du catalogue au lion en 2014 évolue surtout sous le capot.

Rien qu’en 2014, Peugeot a vendu très exactement 83 965 exemplaires de sa 208 en France. Cela représente pas moins de 4,7% du marché hexagonal. Cependant la nouvelle Clio a fait mieux (5,9% à 105 182 exemplaires). Ainsi, un passage par la case restyllage s’imposait. D’autant que la firme au lion ne s’est pas contentée de simples effets cosmétiques.

La forme pour attirer

Outre sa teinte orange, cette nouvelle 208 se distingue par des boucliers remaniés, des optiques revus ainsi qu’une calandre plus agressive dont les stries se rappellent sur la sellerie des sièges. Le petit volant cuir (le i-cockpit dans l’ensemble) demeure, tout comme cette sensation de confort loin d’être évidente sur les citadines, y compris à l’arrière. Je lui pardonne volontiers que mes cheveux frôlent le plafond (contrairement à certains SUV), moins les plastiques disgracieux des contre-portes. La planche de bord simplifiée renvoie une impression d’imitation fibre de carbone plutôt bien faite et augmente la qualité perçue, reste à savoir comment cela vieillit. 

L’ensemble est harmonieux même si je me dois de vous indiquer que je suis au volant de la finition Allure, le niveau maximal si je ne tiens pas compte des niveaux Business et Business Pack. De série, dès la finition Active, l’écran tactile 7 pouces contrôle la radio, MP3, GPS (en option), bluetooth et service Peugeot Connect Apps. Ce dernier bénéficie d’un Mirror Screen qui affiche le menu de votre smartphone Android. Pour Apple, il faudra attendre l’intégration de CarPlay en 2016. Enfin, cet écran renvoie également la caméra de recul. Une option à 260€ dont on arrive de moins en moins à se passer.

Disponible à partir de 18 050€, mon modèle d’essai prêté par SCAP Peugeot Poitiers ajoute divers équipements optionnels comme la peinture Orange Power métallisée (520€) pour être facturé 20 700€.

Le fond pour convaincre

Pour être très honnête avec vous, cet essai de la nouvelle 208 a démarré par quelques incompréhensions culturelles ! En effet, la voiture descendait du camion de livraison et n’avait pas encore eu droit à son passage au PPS (afin de recevoir sa configuration normale et non sortie d’usine). Si bien qu’il manquait quelques petites choses à cette 208… comme la condamnation télécommandée des portes ou l’activation du Stop & Start !

Rien de bien important qui m’empêcha de découvrir la véritable évolution de cette nouvelle 208 : Le 1,2l PureTech (essence) succédant au 1,6l VTi. Peut-être bien que l’on perd 10 chevaux (de 120 à 110), mais les gains en performances et en baisse des consommations confirment tout le bien pensé sur le papier de cette mécanique downsizée grâce à un couple bien supérieur et mieux distribué (205 Nm dès 1 750 t/min contre 160 à 4 250 Nm tr/min). Ces données brutes se concrétisent par la surpression du malus et sur la route par un véritable plaisir au volant, du punch, du couple disponible à bas régime... on n'a plus à rétrograder dès que la route s’élève, ne serait-ce qu’un peu. Ce fut le cas dans les alentours de Marçay (Haute-Vienne).

Quelque chose à redire ?

Cette nouvelle 208 a quelque chose, c’est indéniable ! Plutôt valorisante pour une citadine, elle procure de bonnes sensations au volant avec son nouveau 1,2l PureTech et sa boîte manuelle à 5 rapports. J’aurai évidemment souhaité un accoudoir central (rare sur ce segment), que l’i-cockpit soit plus pratique pour une personne de 1m85. À l’arrière, le confort est bien présent, mais la qualité perçue est moindre. 

La nouvelle 208 est une meilleure voiture. Meilleure que la Clio ? Les Français jugeront.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires