Blog auto > Essais > Smart > Essai nouvelle Smart Fortwo : À la recherche du temps perdu

Essai nouvelle Smart Fortwo : À la recherche du temps perdu

Essai nouvelle Smart Fortwo : À la recherche du temps perdu
28/04/2015

Aussi décriée à ses débuts qu’évidente aujourd’hui, la Smart Fortwo est devenue la citadine par excellence. Cette troisième génération corrige tout ce qui devait l’être tout en conservant ses atouts.

En la voyant sur le parking de Techstar Melun, cette troisième Smart Fortwo renforce l’impression que j’avais devant les visuels. Cette voiture s’est allongée et a certainement grandi. Et pourtant, la fiche technique me contredit. 2,69 mètres de long pour 1,56 de haut (comme la deuxième génération). Elle est même moins large de 6 cm (1m66) ! Pour le reste, le moteur (3 cylindres 1,0l Renault de 71 chevaux) est toujours à l’arrière, le coffre s’ouvre toujours en deux parties et l’espace à bord est toujours aussi généreux pour les deux passagers, plus que dans de nombreuses compactes. Bref, c’est bien une Fortwo ! En mieux, de toute évidence !

Par ailleurs, comme les 1,5 millions de Smart qui ont vu le jour depuis 1998, la nouvelle Fortwo est fabriquée (essentiellement) et assemblée en France, à Hambach (Moselle) autrement appelée Smartville.

Défauts corrigés, qualités préservées

La première génération de Fortwo (et même la deuxième) avait deux considérables défauts. La suspension était horrible et la transmission automatique vous brisait la nuque. Sur cette nouvelle Fortwo, c’est oublié ! Cette Smart vous offre le confort de chaleureuses charentaises au coin du feu qu’il s’agisse d’un dos d’âne, de monter sur un bateau, de pavés ou de (petits) nids de poule. Autre bon point, la direction fluide est très assistée à faible allure offrant un rayon de braquage inouïe (6,95 m officiellement) ! On jurerait que ce pot de yaourt n’a pas seulement emprunté son châssis à la nouvelle Twingo !

Quid du plastique ?

Ce qui fera aussi, ou pas, le succès de cette nouvelle génération sera la capacité des plastiques à endurer le temps qui passe et les indélicatesses du quotidien. En ce sens l’habitacle est aussi séduisant que réussi, de ses jeux de contraste jusqu’aux buses d’aération. Au centre du tableau de bord, l’écran tactile brille par sa simplicité. Il ne m’a pas fallut une minute pour jumeler mon téléphone tandis que chez des constructeurs plus haut de gamme cela demande parfois des compétences en ingénierie !

Et puis il y a ce capot pour le moins bizarre. Outre le fait qu’en le touchant on ressent bien le plastique, son ouverture se révèle aussi astucieuse (avec ses deux loquets dans la calandre) que l’on se retrouve sans voix en le voyant suspendu par deux sangles à même la face avant ! En dessous le peu d’espace est optimisé afin d’offrir l’accès à tous les éléments utiles à l’entretien.

Voiture très sympathique

Les deux précédentes Smart Fortwo étaient dessinées à la règle. Cette troisième génération offre davantage volumes, de formes arrondies et galbées. C’est certainement ce contre-pied qui a surpris lors de sa présentation en marge du Mondial de l’Automobile de Paris, l’année dernière. Mais une fois la vue habituée, les autres sens se mettent en émoi et rendent cette voiture très sympathique. Citadine par définition, elle a les défauts de son gabarit. Pas question de faire des courses pour 3 semaines autrement qu’en ayant recours à la livraison et je n’aurai pas envie de traverser la France à son volant (même si l’isolation a progressé). Par contre, au sein de sa catégorie (plus que jamais concurrentielle), la nouvelle Fortwo a de solides arguments qui devrait lui permettre d’envahir les centre-villes bien plus rapidement que les deux précédentes générations.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires