Blog auto > Essais > Volkswagen > Essai Volkswagen Tiguan : Carré et haut de gamme !

Essai Volkswagen Tiguan : Carré et haut de gamme !

Essai Volkswagen Tiguan : Carré et haut de gamme !
09/06/2016

Avec sa dégaine premium, le nouveau Tiguan revoit ses ambitions à la hausse. D’autant plus à bord de la version Carat Edition 2,0l TDI 190 chevaux 4Motion DSG7 essayé dans les environs de Poitiers.

Au sein de la gamme Volkswagen, le Tiguan n’est pas vraiment le véhicule le plus accessible mais il figure en bonne place au classement de la popularité. Rien qu’en France, et pour sa 9ème année complète de carrière, il s’en est encore vendu 15 490 en 2015. Soit le troisième modèle le plus vendu par Volkswagen (loin) derrière la Polo et la Golf. Cette seconde génération était ainsi attendue à plus d’un titre. Une découverte rendue possible par Brillant Automobiles, à Poitiers.

Baroudeur carré

Dans la droite lignée du design actuel chez Volkswagen (et plus largement dans tout le groupe), ce nouveau Tiguan a fait disparaitre les arrondis pour des lignes bien droites. C’est le caractère qui y gagne. Notez l'imposante calandre qui rejoint les optiques eux aussi très horizontaux. Idem à l’arrière. L’ensemble est esthétique, athlétique et promet de subir les outrages du temps avec facilité. Virilisé, avec ses lignes droites aux dépends des ampleurs d’antan, le nouveau Tiguan traduit une offensive haut de gamme, pour ne pas dire premium. Ce Tiguan Carat Edition est complété par des jantes Victoria Falls de 19 pouces (740€), de la peinture métallisée Gris Tungstène (640€) mais aussi d’un dispositif d’attelage (810€). Dans les discussions, on l’oppose davantage à un BMW X1, à un Range Rover Evoque plutôt qu’au Renault Kadjar (trop faiblement motorisé) en attendant le nouveau 3008.

Esprit premium

À 50 605 euros pour le modèle essayé, l’impression de montée en gamme se poursuit dans l’habitable. Si je remarque bien quelques plastiques disgracieux ici ou là, l’ensemble reste de très bonne facture, accueillant et confortable. À ce prix, Volkswagen a intégré l’Info Display, le Virtual Cockpit Audi rebadgé Volkswagen. De quoi centraliser l’ensemble des commandes de la conduite, de la navigation, du multimédia… sans avoir à quitter les mains du volant. S’ajoute un affichage tête-haute (peu compatible avec des lunettes de soleil aux verres polarisés et facturé 610€) ainsi qu’un toit ouvrant panoramique qui semble indispensable tant pour la lumière qu’il offre que pour la joie qu’il offrira à vos enfants à l’arrière. Les grands se sentiront également à l’aise, l’espace aux jambes progresse (grâce à une augmentation de 8 centimètres de l’empattement à 2,68 mètres) sans renier sur le volume du coffre qui propose toujours de 470 à 1 510 litres. Merci la plate-forme MQB.

190 chevaux qui rassurent !

En ce début de carrière, le nouveau Tiguan attire tout particulièrement les propriétaires de la première génération qui ont largement recours au financement LOA ou LLD. Ces derniers ont notamment apprécié l’agrément de conduite offert par le SUV allemand. Je ne peux qu’être d’accord avec eux ! Au-delà du confort, la prise en main s’est avérée facile, y compris dans l’appréhension des dimensions au moment de franchir un passage étroit. Les radars du Trailer Assist avec Aera View (à 530€) aident en ce sens. SUV compact, le Tiguan se révèle très à l’aise en ville en amortissant sans sourciller les imperfections de la route tandis que le 2,0l TDI 4Motion et la boîte DSG7 travaillent efficacement pour proposer des accélérations linéaires. Je m’attendais néanmoins à davantage de punch au démarrage. Il faut dire qu’on approche les 2 tonnes avec le plein et moi au volant !

Reste un véhicule rassurant, confortable, statutaire et bien fait. Agréable à conduire, ce Tiguan 2016 se pose en solide référence de son segment. S’il regarde vers les constructeurs plus premium que lui, on n’arrive tout de même pas à envisager de débourser 50 000 euros pour cette Volkswagen. Évidement, mon modèle d’essai était le plus huppé (à quelques options près). La grille des tarifs du SUV compact de Wolfsburg (Trendline) débute à partir de 32 150€. À ce tarif, la dotation de série est très satisfaisante avec le régulateur/limiteur de vitesse, la climatisation, le détecteur de pluie et de luminosité, les feux arrière LED, la radio Bluetooth... 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires