Blog auto > Sport-auto > Mercedes-Benz > 26 juillet 1971 : le jour qui révéla AMG

26 juillet 1971 : le jour qui révéla AMG

26 juillet 1971 : le jour qui révéla AMG
26/07/2017

En cette année de commémoration du cinquantième anniversaire de sa fondation, le 26 juillet est une date particulière pour le préparateur allemand. Il correspond au jour où le sigle AMG est devenu bien plus que trois simples lettres dans le monde automobile.

La création d’AMG par Hans-Werner Aufrecht and Erhard Melcher est étroitement liée au sport automobile. Ces deux ingénieurs de Daimler-Benz travaillent sur le développement du moteur de compétition de la 300 SE jusqu’à ce que le constructeur allemand décide de se retirer de la compétition.

Les deux passionnés passent alors le plus gros de leur temps libre à améliorer les performances du moteur qui sera engagé dans le championnat GT allemand en 1965. Dix victoires plus loin, Aufrecht et Melcher sont auréolés d’une solide réputation de préparateurs de Mercedes. Ils fondent AMG (Aufrecht Melcher Grossaspach) en 1967 et imposent rapidement leurs moteurs comme un MUST pour les teams privées de course.

24 heures de Spa 1971, l’exploit fondateur

Lors de la mythique course d’endurance de Spa-Francorchamps de 1971, les passionnés de sport automobile assistent à un spectacle aussi inattendu que sensationnel : une grosse berline de luxe fend la piste plus rapidement que presque toutes les voitures de course. Au volant de leur Mercedes-Benz 300 SEL 6.8 AMG numéro 35, Hans Heyer et Clemens Schickentanz mystifient la concurrence pour créer un véritable exploit. Ils classent non seulement leur bolide premier de sa catégorie mais finissent à la seconde place au général. Le renom d’AMG était fait.

Devenue filiale de Mercedes en 1999, la marque AMG demeure un grand nom de la préparation automobile sportive. Pas moins de onze AMG GT3 seront au départ de la soixante-dixième édition de la course d’endurance belge.

La toute nouvelle AMG GT4 fera également ses grands débuts à Spa Francorchamps ce week-end. Une façon pour le préparateur allemand de marquer son attachement pour ce circuit mythique. 

Avec la nouvelle AMG GT4, la relève est assurée


À propos de l'auteur

Pierre Marie Coupry

Pierre Marie Coupry

Commentaires