Blog auto > Sport-auto > André Lotterer a convaincu tout le monde

André Lotterer a convaincu tout le monde

André Lotterer a convaincu tout le monde
25/08/2014

Remplaçant surprise d’un Kamui Kobayashi dont les soutiens ont tardé sur le dernier virement, André Lotterer en a étonné plus d’un le week-end dernier à Spa-Franorchamps. De quoi relancer le débat sur les pilotes payants.

« Les équipes qui s’achètent les services de pilotes payants ternissent de plus en plus l’image du sport ». Les propos sont de Jacques Villeneuve (en septembre 2013) et visaient explicitement McLaren (Sergio Perez) et Williams (Valtteri Bottas). Et si le Finlandais est un autre pilote dans une Williams Mercedes très compétitive, il faut bien se demander si les courses ne seraient pas d’un meilleur niveau si les 22 pilotes étaient les 22 meilleurs… Pas les 12-14 meilleurs suivis de jeunes loups fortunés ou très sponsorisés. Bien-sûr, la Formule 1 est aux antipodes des valeurs de l’olympisme, il faut regarder ce sport comme une immense machine à brasser de l’argent. Loin de l’esprit chevaleresque des pionniers. C’est à celui qui apportera les fonds qui aura le volant.

Une seconde mieux que Marcus Ericsson

Le week-end dernier, Kamui Kobayashi l’a appris à ses dépends. Remplacé au pied levé dans la CT05 par André Lotterer que l’on a vu remporter les 24 Heures du Mans en juin dernier avec Audi et en compagnie de Marcel Fässler et Benoît Tréluyer. L’Allemand a devancé sur la grille son coéquipier du week-end (Marcus Ericsson) de près d’une seconde* et pris le meilleur sur les deux Marussia avant de devoir abandonner dès le 2e tour, victime d’une défaillance mécanique. Frustant. « C’est dommage de finir ainsi, mais je suis satisfait de mon week-end. Je n’ai pas fait d’erreur et j’ai fait du bon travail » déclarait l’Allemand après la course.

Un avenir en Formule 1 pour Lotterer ?

Si le patron de Caterham, Colin Kolles, a indiqué qu’il souhaitait revoir André Lotterer, l’expérience devrait se limiter à ce week-end, en tout cas pour cette année. En effet, le pilote allemand est sous contrat avec Audi où il dispute le championnat du monde d’endurance (WEC) et dont la prochaine étape est à Austin (le 20 septembre) en plus de la Super Formula. Et c'est peut-être mieux ainsi. 

*2'13''469 pour Lotterer contre 2'14''438 pour Ericsson. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires