Blog auto > Sport-auto > Daniel Ricciardo, la cool attitude.

Daniel Ricciardo, la cool attitude.

Daniel Ricciardo, la cool attitude.
19/02/2015

Alors que le championnat 2015 de Formule 1 débutera dans trois semaines à Melbourne (15 mars), Daniel Ricciardo a passé un hiver entre simulateur et opérations promotionnelles. Des prestations qui traduisent en filigrane un esprit souriant et même cool.

Daniel Ricciardo est-il le pilote qui à terme donnera un nouveau souffle à la Formule 1 ? Avec la professionnalisation, l’argent et la sécurité, la discipline reine du sport automobile est devenue trop hygiénique pour convaincre les plus jeunes. Un véritable problème à terme. Pourtant, les constructeurs se donnent du mal pour avoir l’air cool entre vidéos promotionnelles et même l’attitude franchement décalée de Lotus F1 Team, notamment du temps de Kimi Raïkkönen. Néanmoins entre l’image et l’esprit, la fossé semble important. Chaque conférence de presse le rappelle avec un déluge d’eau tiède !

2014, l’année où Ricciardo a explosé.

Venu à la F1 après un parcours logique (Formula Renault 2.0, puis 3.5 Series), Daniel Ricciardo a débuté en F1 en 2011 chez HRT. En 2012 et 2013, il progresse chez Toro Rosso tout en semblant moins fort que Jean-Éric Vergne. C’est pourquoi la France et quelques observateurs de la F1 furent surpris de voir l’Australien prendre la place de Mark Webber pour le championnat 2014. Néanmoins Helmut Marko a eu le nez creux. L’Australien a réalisé un championnat 2014 remarquable avec 3 victoires (empêchant ainsi Mercedes de réaliser un grand chelem) et relégué un Sebastian Vettel déprimé à près de 90 points de son total. En même temps, l’Australien affiche une décontraction étonnante, est le premier pilote a se plier au Ice Bucket Challenge et affiche constamment un sourire ravageur entretenant une attitude « zéro prise de tête, ce n’est que du plaisir ».

Menace numéro 1 des Mercedes en 2015

À l’aube du championnat 2015, Daniel Ricciardo (25 ans) apparait comme le premier adversaire de Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Pas seulement parce que l’Australien a terminé troisième du dernier championnat. Sebastian Vettel est parti chez Ferrari qui fait profil bas. Avec Honda, McLaren ne devrait pas être compétitif dans un premier temps. Son nouveau co-équipier (Daniil Kvyat) devra pour sa part s’adapter à sa nouvelle monoplace. Peut-être que ça ne vaut rien, mais à quelques semaines du premier Grand Prix de l’année, l’Australien a dépossédé Lewis Hamilton du record du circuit Top Gear au volant de la voiture petit budget !

Et puis il y a cette séance photo que l’on a découvert il y a plusieurs jours. Daniel Ricciardo est allé à la découverte de ses racines siciliennes au volant d’une Alfa Romeo 33TT 3, anciennement pilotée par Helmut Marko lors de la Targa Florio 1972. Une monoplace qui a établi le record de distance des 24 Heures du Mans la même année. Entre les deux réservoirs, Daniel Ricciardo a profité du V8 3,0l de 440 chevaux (pour 650 kg sans pilote) quoique perturbé (parait-il) par la boîte de vitesse manuelle.

Une vidéo qui contribue à la cool attitude de Daniel Ricciardo et qui devrait renforcer l’immense capital sympathie déjà acquis. D’autant qu’en tant que challenger numéro 1, l’Australien profitera d’un potentiel (probable ?) désamour des Mercedes.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires