Blog auto > Sport-auto > Porsche > Et à la fin, c’est encore Porsche qui gagne !

Et à la fin, c’est encore Porsche qui gagne !

Et à la fin, c’est encore Porsche qui gagne !
19/06/2017

Au cours d’une 85e édition particulièrement surprenante, Porsche a remporté pour la 19e fois de son Histoire les 24 Heures du Mans. Toyota s’est encore loupé, au point que deux LMP2 complètent le podium.

En conjuguant l’absence d’Audi et les soucis de Toyota et même de la Porsche n°1, on se retrouve avec un podium des 24 Heures du Mans 2017 particulièrement étonnant. Derrière la Porsche n°2 du trio Bamber-Bernhard-Hartley, se placent deux Oreca-Gibson. La n°38 du Jackie Chang Team (Laurent-Tung-Jarvis) et la Rebellion Valliante n°13 (Piquet Jr-Heinemer-Beche). La LMP2 chinoise fut même en tête à 3 heures de l’arrivée mais ne comptait que deux tours d’avance tout en lâchant 10 à 15 secondes au tour face à la Porsche, en devant faire le plein plus régulièrement.

Une course d’endurance, donc.

Comme souvent, Toyota avait tout pour réussir. Comme toujours, Toyota s’est planté. 2 abandons au cœur de la nuit pour la n°7 (embrayage et boîte) et la n°9 (accrochage) tandis que la n°8 a passé 2 heures au pit, la faute au moteur. Le trio Buemi-Davidson-Nakajima n’est alors remonté qu’à la 9e place. Tandis que les LMP1 abandonnaient les unes après les autres, la Porsche n°2 remontait inlassablement. Pourtant, on ne donnait plus aucune chance à la 919 Hybrid après un soucis de traction en début de course. On peut donc perdre plus d’une heure au stand et gagner. L’important est d’être endurant de voir la ligne d’arrivée. Des 6 LMP1 engagées cette année, seule deux ont ainsi vu le drapeau à damiers.

Suspense incroyable en GTE Pro

Si la lutte pour la victoire au général fut intense, la catégorie GTE Pro nous également livré un suspense incroyable entre la Corvette Racing n°63 (Magnussen-Garcia-Taylor) et l’Aston Martin n°97 (Adam-Turner-Serra) Les deux voitures ont lutté jusque dans les dernières minutes. Plus rapide, l’Aston pressa la Corvette. L’américaine a perdu ses freins dans les dernières minutes avant d’offrir la première victoire à Aston Matin depuis 18 ans et même de se faire dépasser par la Ford n°67 (Priaulx-Tincknell-Derani).

Mise à jour (19 juin)

Coup de théâtre ! En raison d'une intervention sur la carrosserie sous régime de parc fermé, la Vaillante Rebellion n°13 est déclassée. Elle offre ainsi la troisième marche du podium à le seconde Oreca du Jackie Chang Team, la n°37 et le trio Cheng-Gommendy-Brundle.

Le classement final (provisoire)

illustration : lemans.org


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires