Blog auto > Sport-auto > Toyota > Fernando Alonso disputera les 24 Heures du Mans, c’est confirmé !

Fernando Alonso disputera les 24 Heures du Mans, c’est confirmé !

Fernando Alonso disputera les 24 Heures du Mans, c’est confirmé !
31/01/2018

Toyota Gazoo Racing a confirmé que Fernando Alonso participera au WEC 2018-2019 et sera donc au départ des 24 Heures du Mans le 16 juin prochain. Il sera associé dans la TS 050 Hybrid n°8 à Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima.

Des mois, des années que l’on évoque l’engagement de Fernando Alonso aux 24 Heures du Mans. Nul doute que la belle expérience de son ami Mark Webber ainsi que le succès de Niko Hülkenberg avec Porsche en 2015 a renforcé cette envie. Il donna aussi le départ de l'édition 2014. Ajoutons que le double champion du monde de F1 (en 2005 et 2006) ne cache plus (depuis un moment) son ambition de rejoindre Graham Hill au panthéon du sport auto. Le Britannique est à ce jour le seul détenteur de la triple couronne, ou remporter le Grand Prix de Monaco, les 500 Miles d’Indianapolis et les 24 Heures du Mans. Et si Alonso a remporté le GP de Monaco, en 2006 et 2007, rappelons qu’il a échoué l’année dernière à Indianapolis bien que qualifié en 5e position et dans le coup pour la victoire (et même en tête durant 27 tours) jusqu’à son abandon sur casse moteur à 21 tours de l’arrivée. 

Au Mans, en juin prochain, Fernando Alonso découvrira une discipline qu’il a tout juste effleuré en novembre dernier lorsqu’il s’essaya à la TS 050 Hybrid et réalisa sur le circuit de Yas Marina un chrono à peine 6 dixièmes moins rapide que celui de Mike Conway, chez Toyota depuis 2014. L’intéressé se montre lucide dans la déclaration transmise par Toyota : « L’endurance est une discipline différente par rapport aux monoplaces… Je suis impatient de travailler et apprendre avec Sébastien et Kazuki qui sont tous les deux des pilotes d’endurance très expérimentés ».

Tout le championnat, ou presque.

Alonso au Mans c’est donc une confirmation. La surprise vient du fait que l’Espagnol participera à toutes les épreuves du calendrier WEC 2018-2019 à l’exception des 6 Heures de Fuji qui se tiendront le même week-end que le GP des USA. Cela veut-il dire que Fernando Alonso disputera son dernier championnat du monde de F1 en 2018 ? Rien ne l’indique.

Fernando Alonso sera ainsi associé à Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (l’homme du « No Power ») dans la n°8 tandis que la n° 7 sera composée de Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose-Maria Lopez. Du fait du retrait de Porsche (en plus d’Audi), la n°9 n’est pas reconduite de même les pilotes Stéphane Sarrazin, Nicolas Lapierre et Yuri Kunimoto. Anthony Davidson devient le remplaçant de Fernando Alonso.

Et qu’en pense Juan Pablo Montoya ?

Si Fernando Alonso vise la triple couronne, un autre pilote toujours en activité pourrait un jour se joindre à la bataille. Il s’agit de Juan Pablo Montoya. Le Colombien a remporté le GP de Monaco (en 2003) mais également les 500 Miles d’Indianapolis (en 2000). Pilote d’Indy à présent, Montoya (à qui on demande souvent son avis sur le sujet) ne semble plus si détaché des 24 Heures du Mans puisque le week-end dernier, il a participé aux 24 Heures de Daytona. Associé à Simon Pagenaud, il a terminé 10e. Surtout, le Colombien aime rappeler qu’il est plus proche que l’Espagnol de la triple couronne. Ce qui factuellement est vrai mais pour combien de temps encore ?

Avec Toyota Media


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires