Blog auto > Sport-auto > Honda > Jenson Button s'accroche

Jenson Button s'accroche

Jenson Button s'accroche
31/05/2016

En marge du Grand Prix de Monaco, Jenson Button a annoncé qu’il souhaitait continuer à piloter en Formule 1. Pourtant, à 36 ans, le champion du monde 2009 semble plus jamais poussé vers la sortie.

Il a connu le V10 BMW chez Williams, Michael Schumacher au sommet de sa gloire (et son petit-frère en co-équipier), le Grand Prix de San Marin ou encore les fabricants de cigarettes en sponsor des monoplaces. À 36 ans, Jenson Button est un dinosaure de la Formule 1, 16 ans qu'il est titulaire ! Et si Kimi Raïkkönen est de quelques mois son ainé, c’est bien l’Anglais qui est le vétéran du paddock ayant disputé, depuis dimanche, quelques 291 courses dans la discipline reine (contre 238 pour le Finlandais). Champion du monde 2009 avec la surprenante Brawn GP, Jenson Button est depuis devenu un pilier de McLaren. S’il est vice-champion du monde en 2011, qu'il a dominé Sergio Perez en 2013 puis Kevin Magnussen en 2014, l'arrivée de Fernando Alonso (depuis 2015) donne l'impression d'un pilote qui n'est plus aussi rapide qu'avant. Seulement une impression ?

Papy fait de la résistance…

Dans un sport qui s’est considérablement rajeuni depuis 10 ans, Jenson Button s’accroche à son baquet, revendiquant une expérience considérable avec 8 poles, 15 victoires, 50 podiums et plus de 1 200 points inscrits. L’Anglais a connu une Formule 1 plus primaire. Sur le volant de sa FW22 en 2000, il y avait 11 boutons. Aujourd’hui le volant de sa MP4-31 compte 11 boutons, 2 interrupteurs, 3 variateurs et 6 molettes. Signe que le pilote s’est adapté au gré des années, bien que toujours envoyé à la retraite par la presse depuis 3 ans ! Cette expérience a porté ses fruits. Il a eu la peau de Sergio Perez (trop impulsif) avant de parvenir à reléguer Kevin Magnussen dans le simulateur avant l’arrivée de Fernando Alonso. Et si en 2015 l’Espagnol a donné l’impression de magnifier une MP4-30 poussive, c’est bien le natif de Frome qui apparait en premier au classement pilotes. 16 points contre 11 pour Alonso. L’Anglais a scoré 4 fois, contre 2 seulement pour l’Espagnol.

… mais Stoffel Vandoorne prendrait bien la place !

Chez McLaren-Honda, l’avenir à très court terme c’est Fernando Alonso et ses 34 ans. Autant dire que le line-up de McLaren-Honda est de loin le plus âgé : 70 ans ! Une stratégie voulue par Ron Dennis afin d’engendrer de l’expérience et faire progresser la monoplace. C’est pour cela que Jenson Button s’accroche à son baquet pour 2017, comme déclaré aux médias le week-end dernier : « Il y aura un nouveau règlement, des voitures plus rapides, ce sera donc une année excitante à vivre ». Le Britannique promet des voitures 3 à 4 secondes plus rapides au tour et espère bien en être après avoir vu tant de qualifications s’arrêter en Q1… Un avis que ne partage certainement pas Stoffel Vandoorne. Le pilote belge de 24 ans se verrait bien dans le baquet de Button. Dès l’année prochaine. Il faut dire que le champion 2015 du GP2 a le vent dans le dos depuis qu’il est parvenu à se classer 10e à Bahrein alors qu’il remplaçait Alonso, victime d’un spectaculaire accident deux semaines plus tôt en Australie.

Jenson Button perd-t-il son temps ?

« Tant que j’ai la chance de pouvoir piloter une voiture compétitive, et peut-être que se sera avec McLaren l’an prochain, je souhaite rester en F1 ». Jenson Button a ainsi répondu aux questions des journalistes qui s’interrogeaient sur une porte de sortie pour le champion du monde 2009. Il a évidemment été évoqué l’exemple de Mark Webber. L’Australien a quitté la F1 en 2013, à l’âge de 36 ans pour découvrir une nouvelle discipline : L’endurance. Une bonne reconversion puisque l’ancien de Red Bull Racing a terminé deuxième des 24 Heures du Mans 2015 avant de remporter le championnat du monde d’endurance. Jenson Button a-t-il raison de perdurer en Formule 1 ?

Avec Nextgen Auto


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires