Blog auto > Sport-auto > L’électrique prêt à triompher de Pikes Peak ?

L’électrique prêt à triompher de Pikes Peak ?

L’électrique prêt à triompher de Pikes Peak ?
05/06/2015

Le 28 juin, la plus célèbre course de côte actuelle pourrait voir le record de sa montée une nouvelle fois battue. Pour la première fois, c’est une électrique qui serait en mesure de remporter Pikes Peak.

En escaladant les 20 km qui mènent au sommet de Pikes Peak en 8 minutes et 13 secondes en 2013 au volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak, Sebastien Loeb décrochait un nouveau record avec une telle avance (1 minutes et 40 secondes) que l’Alsacien pouvait penser que son chrono resterait au sommet de nombreuses années. Mais vous savez bien que les records sont faits pour être battus !

Expérience japonaise, technologie croate.

Si la montée de Pikes Peak est ouverte à tous types de véhicules, la compétition s’est aujourd’hui recentrée sur l’électrique du fait de sa marge de progression. Sur ce terrain-là, c’est le Japonais Nobuhiro « Monster » Tajima qui règne en maître (7 victoires dans le Colorado toutes catégories confondues). Au volant de sa E-Runner Pikes Peak Special, l’ancien patron du sport automobile chez Suzuki a battu en 2013, puis en 2014, le record de la catégorie électrique. En 2015, son record de 9 minutes et 43 secondes devrait être battu par son nouveau prototype né de la collaboration avec Rimac, constructeur croate quasi confidentiel de supercars électriques. La Tajima Rimac E-Runner Concept_One pèse tout de même 1 500 kg mais son moteur électrique retravaillé développe désormais jusqu’à 1 475 chevaux pour un couple de 1 500 Nm ! De quoi formaliser le 0 à 100 km/h en 2,2 secondes. 5,4 secondes pour le 0 à 200 km/h. La batterie est en partie rechargée au freinage.

Un monstre (pour résumer) qui a deux avantages par rapport aux mécaniques thermiques : Le couple d’un moteur électrique est intégralement disponible à l’accélération. La puissance d’un moteur électrique ne diminue pas avec l’altitude, la ligne d’arrivée de la course de Pikes Peak est à 4 200 mètres.

Le record de Sébastien Loeb va-t-il trembler le 28 juin ? À priori non, mais le prototype de Nobuhiro Tajima semble en mesure de combler une partie de l’écart abyssal entre la 208 T16 et le reste du monde.

Photo : Page Facebook Monster Tajima


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires