Blog auto > Sport-auto > Renault > Nico Hülkenberg en 10 dates

Nico Hülkenberg en 10 dates

Nico Hülkenberg en 10 dates
19/10/2016

En 2017, Nico Hülkenberg pilotera une Renault. L'occasion de revenir sur la carrière d'un pilote pas si connu que ça.

19 août 1987 : Le petit Hico voit le jour à Emmerich am Rhein, petite ville de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Comme de nombreux pilotes, c’est par le karting qu’il est arrivé au sport automobile. Ce qui est un peu moins banal, c’est que son parcours junior a débuté en Italie.

2008 : Il remporte survole le championnat Formule 3 Euro Series avec ART Grand Prix. Il réalise 6 fois sur 10 la pole position et enlève 7 des 20 courses.

2009 : Toujours avec ART Grand Prix, il gagne cette fois-ci le GP2 avec 6 victoires, 10 podiums et 3 Poles sur les 20 courses. Un championnat dans lequel évolue cette année-là Vitaly Petrov, Romain Grosjean, Sergio Perez, Kamui Kobayashi ou encore Pastor Maldonado.

6 novembre 2010 : Arrivé chez Williams, le prometteur pilote allemand réalise sa première (et unique à ce jour) pole position en F1 à Interlagos. Pour autant sa Williams-Cosworth est moins rapide en course qu’en qualifications. Hulk ne termine qu’à la huitième place (4 points). À un tour.

2011 : Non conservé chez Williams, Nico Hülkenberg rebondit en tant que troisième pilote chez Force India.

2012 : Il prend la place d’Adrian Sutil aux côtés de Paul di Resta. Si les débuts sont compliqués, il obtient son meilleur résultat en Formule 1 à Spa-Francorchamps, 4e.

2013 : Profitant du départ de Sergio Perez chez McLaren, Nico Hülkenberg passe chez Sauber, écurie qui avait été performante en 2012. Sauf qu’en 2013, la C32 patine. C’est dans la difficulté que le pilote démontre tout son talent. Il termine 10 fois dans les points (notamment 4e en Corée du Sud), n’abandonne qu’une seule fois et cumule 51 points… Bien mieux que les 6 points du rookie mexicain Esteban Gutiérrez.

2014 : Un temps annoncé chez Lotus F1 Team, Nico Hülkenberg retourne chez Force India. Une riche idée puisqu’il réalise cette année-là son meilleur exercice avec 96 points au compteur (15 fois dans les points, 9e du classement pilotes), mais toujours pas de podium. C’est 37 points de mieux que Sergio Perez, lui-aussi de retour chez Force India.

2015 : Rendu disponible par Force India, il remporte les 24 Heures du Mans avec Porsche en compagnie de Earl Bamber et Nick Tandy. Il se dit que ce succès a été très envié dans le paddock. L’exercice 2015 en Formule 1 est plus compliqué. Sergio Perez inscrit 20 points de plus que lui (78 contre 58).

2016 : Cette année, Nico Hülkenberg réalise un meilleur exercice qu’en 2015 avec notamment une quatrième place à Spa (encore). Sergio Perez réalise néanmoins un excellent championnat avec déjà 80 points (lui n'en compte que 54 avant Austin). La semaine dernière, pour services rendus, Force India lui donne un bon de sortie afin qu’il rejoigne Renault Sport Formula One Team. Le contrat porte sur les exercices 2017 et 2018 avec une année en option. Hülkenberg comme Renault compteront l’un sur l'autre pour progresser. Il faut dire que c’est avec Frédéric Vasseur, le directeur de la compétition chez Renault, que Hulk a remporté ses titres en F3 Euro et GP2.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires