Blog auto > Sport-auto > Mercedes-Benz > Quel scénario pour quel champion ?

Quel scénario pour quel champion ?

Quel scénario pour quel champion ?
21/11/2014

Dimanche, la Formule 1 connaîtra son nouveau champion du monde en conclusion d’une année marquée par la domination des Mercedes. Et si Lewis Hamilton part logiquement favori, bien des scénarios laissent une chance à Nico Rosberg.

Avec 17 points d’avance sur Nico Rosberg, Lewis Hamilton est forcément plus serein que l’Allemand à l’approche du dernier Grand Prix de l’année. S’il gagne ou termine deuxième, le Britannique sera obligatoirement champion du monde. En ce sens, les cotes des différents sites de paris font de Hamilton un grand favori : 1,22 contre une cote de 4,33 pour Rosberg. Une façon comme une autre de chiffrer les chances des deux pilotes. 

Les points sont doublés.

Pour cette ultime course, le scénario des points doublés a l’avantage d’avoir maintenu le suspens jusqu’à Abou Dabi. Le doublement de points offre également un delta un peu plus large de chances pour Nico Rosberg. L’Allemand peut être champion du monde s’il remporte la course et que Lewis Hamilton termine 3e, impliquant qu’une Williams ou une Red Bull doit battre une Mercedes, ce qui n’est pas fréquemment arrivé cette année (même si Ricciardo a remporté 3 GP). Un scénario qui ne serait pas possible avec le barème usuel*. Quoique très improbable, voici les autres classements qui font de Nico Rosberg le champion du monde 2015.

- Rosberg 1er, Hamilton 3e ou moins.

- Rosberg 2e, Hamilton 6e ou moins.

- Rosberg 3e, Hamilton 7e ou moins

- Rosberg 4e, Hamilton 8e ou moins.

- Rosberg 5e, Hamilton 9 ou moins.

Quid de la fiabilité ?

Le titre de champion du monde pourrait ainsi se jouer à la loyale… ou pas. En effet, les Mercedes ont connu quelques soucis de fiabilité cette année. Hamilton a abandonné 3 fois**, 2 fois pour Rosberg. Un abandon de Hamilton ouvrirait la voie du titre à Rosberg pourvu qu’il termine au minimum à la 5e place. Ce qui ne veut pas dire que l'Allemand tentera d'envoyer le Britannique dans le décor au premier virage. Ce temps là est révolu !

* Dans ce cas, Rosberg aurait dû gagner et Hamilton terminer au mieux 7e…

** Certes, en Belgique ce fut un abandon consécutif à l’accrochage avec Rosberg.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires