Blog auto > Sport-auto > Peugeot > Sébastien Loeb peut-il remporter le Dakar ?

Sébastien Loeb peut-il remporter le Dakar ?

Sébastien Loeb peut-il remporter le Dakar ?
07/01/2016

En tête après les 4 premières étapes, Sébastien Loeb fait des débuts fracassants sur le Dakar. Vainqueur de déjà deux étapes, l’Alsacien peut-il envisager la victoire finale à Rosario ?

Avec 2 étapes au compteur et même une troisième place hier, derrière Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz, Sébastien Loeb est l’attraction de ce début de Dakar 2016. Le nonuple champion du monde WRC découvre pourtant l’épreuve. Force est de constater qu’avec son copilote de toujours, Daniel Elena, il apprend vite. Très vite. Au classement général, il compte 4’48 d’avance sur Stéphane Peterhansel. Le tenant du titre, Nasser Al-Attiyah, est 3e, relégué à plus de 11 minutes.

De là à en faire un favoris…

Sur des étapes relativement simples, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont mis en pratique ce qu’ils font si bien depuis près de 15 ans. Si les trajets sont plus longs, les longues lignes droites ont offert un inédit silence dans l’habitacle de la 2008DKR. Loeb plus fort sur des étapes de WRC rallongées que Sainz, Hirvonen, Al-Attiyah ? Cela a toujours était le cas ! Sauf que le Dakar, c’est de la rapidité dans une épreuve d’orientation. Sur ce dernier point, l’épreuve n’a pas encore débuté et l’on se doute bien qu’à ce petit jeu là, avoir 10 ou 20 minutes d’avance sur les favoris, c’est finalement peu avant les premiers lacets de la Cordillère des Andes.

L’intéressé est le premier à le reconnaître dans un nécessaire exercice d’humilité au sortir de la quatrième étape : « C’était un peu plus compliqué en navigation, mais pas encore extrême. Il y a eu beaucoup de changements de rythme. Donc, ce n’était pas facile de rester concentré. J’ai quand même attaqué sur certaines portions, sur d’autres, j’y suis allé plus cool ». Toujours est-il que le bon rythme de Sébastien Loeb insuffle de la confiance chez Peugeot-Total où les 4 binômes sont dans les 8 premiers. Cela se voit jusque chez les concurrents ! Copilote de Nasser Al-Attiyah sur MINI, Matthieu Brunel reconnait que « 11 minutes, ça fait beaucoup… On ne pensait pas que les Peugeot seraient aussi performantes ». 

Avec AFP et l'Équipe.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires