Blog auto > Sport-auto > Un podium inespéré pour Romain Grosjean

Un podium inespéré pour Romain Grosjean

Un podium inespéré pour Romain Grosjean
23/08/2015

Le toboggan des Ardennes a une nouvelle fois livré une course épique. Derrière les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Romain Grosjean monte in extremis sur le podium. Son premier depuis le Grand Prix des USA en 2013.

Pressé par ses créanciers ainsi que Charles Pic (pour des roulages insuffisants), Lotus F1 Team voyait en ce déplacement en Belgique le week-end de tous les dangers. À l’heure où j’écris ces lignes, il n’est toujours pas acquis que le team rentrera à Enstone avec l’ensemble de ses biens. Et lorsqu’une éclaircie apparaissait samedi avec la 4e place en qualifications de Romain Grosjean, elle était rapidement balayé par un lourd nuage de pénalités pour un changement de boîte (5 places). La course n’avait pas vraiment mieux débuté avec le 7e abandon en 11 courses de Pastore Maldonado…

Une première depuis le 17 novembre 2013

Sauf qu’entre le Vénézuélien et Romain Grosjean, il n’y a pas photo avec la même monoplace. Le Français à l’aise à Spa-Francorchamps remontait et doublait par deux fois la Williams de Valtteri Bottas au gré d’un undercut tenté sur le problème mécanique de Daniel Ricciardo à l’entée de la ligne droite des stands et la virtual safety car. La Williams de Bottas victime par ailleurs d’une improbable erreur des mécaniciens avec des gommes jaunes à l’avant et blanches à l’arrière. L’occasion pour le compte Twitter de Lotus F1 Team de narguer Williams comme la direction de course.

Avec ses gommes plus fraiches, la Lotus revenait sur la Ferrari de Sebastian Vettel. À 2 tours de l’arrivée, il y avait moins d’une demie seconde. Sauf que la dégradation des gommes était telle qu’il fallut la crevaison du pneu arrière droit à la sortie de Eau Rouge de la Ferrari de Vettel pour que Grosjean monte sur le podium sous les yeux un peu étonnés d’Hamilton et Rosberg. Le Français laissait échapper un petit « c’est incroyable » en parlant de la crevaison de Vettel. L’Allemand, qui est parvenu à ramener sa Ferrari aux stands, se consolera peut-être en se disant que si cette crevaison avait eu lieu 500 mètres plus tôt, cela aurait été bien plus tragique.

Romain Grosjean a fort logiquement retrouvé le sourire en montant sur un podium pour la première fois depuis le 17 novembre 2013 sur le circuit des Amériques de Austin, néanmoins le 10e de sa carrière. 15 points qui permettent à Grosjean de remonter à la 9e place au classement pilotes avec 38 points, à 13 longueurs de Ricciardo. Au classement constructeurs, Lotus F1 Team réalise également une belle opération en remontant à la 5e place devant Force India et Toro-Rosso. 

Les vents contraires semblent avoir subitement changé de direction. Cela durera-t-il pour une écurie qui attend avec hâte d'être reprise par Renault (financièrement du moins) ? Début de réponse dans deux semaines à Monza. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires