Blog auto > Sport-auto > Renault > Voici la RS16 !

Voici la RS16 !

Voici la RS16 !
03/02/2016

Des mois après avoir annoncé son retour en tant qu’écurie, Renault présente sa monoplace, ses pilotes et ses ambitions pour le championnat 2016.

De la multitude de rumeurs apparues depuis la fin 2015, certaines se sont avérées exactes. Les monoplaces Renault Sport Formula 1 Team seront bien noires et jaunes… enfin surtout noires. Certains diront que ça permettra aux RS16 de passer inaperçues en fond de grille, comme les McLaren en 2015. C’est du moins, l’impression donnée par une monoplace qu’il a fallut adapter pour recevoir un V6 turbo hybride là où le power unit Mercedes était prévu. Côté organigramme, Cyril Abiteboul est le directeur général. Le directeur de course est l’ancien patron d’ART, Frédéric Vasseur. Le directeur technique est Robert « Bob » Bell, ancien de Mercedes et plus récemment de Marussia.

L’autre confirmation est le line up. Le rookie britannique Jaylon Palmer (25 ans), champion GP2 series en 2014 est accompagné d’un revenant, Kevin Magnussen (23 ans). Le Danois avait brillé lors de son seul championnat disputé en 2014 en terminant troisième de son premier Grand Prix, en Australie. Le déclassement de Daniel Ricciardo lui offrant même la deuxième place. En dépit des difficultés des McLaren-Mercedes, le Danois était parvenu à se hisser 11 autres fois dans les points pour un total de 55 points et une 11e place au classement pilote. Son rôle de troisième pilote à Woking l’année dernière fut une conséquence imprévue de l’arrivée de Fernando Alonso aux côtés de Jenson Button qui, finalement, ne prit pas sa retraite.

Il remplace ainsi Pastor Maldonado. Le Vénézuélien a jeté l’éponge voilà quelques jours, la faute à la défection de ses soutiens financiers (le pétrolier national PDVSA). La carte jeunesse parait plus compétitive, Maldonado avait une fâcheuse tendance aux accidents et aux sorties de pistes en plus des problèmes de fiabilité. En 38 courses avec Lotus F1 Team, il n’en a pas terminé 15, ce qui fait près de 40% d’abandon. Plus que tout autre pilote sur la même période (et de loin). Troisième pilote et réserviste, le français Esteban Ocon intègre la structure.

Quels objectifs ?

Difficile d’annoncer ne pas être ambitieux lors d'une conférence de presse. C’est pourquoi Cyril Abiteboul a annoncé « son intention de gagner ». Pour cela il faut réunir « les conditions nécessaires ». Rien ne dit que ce sera pour 2016. Ce serait même très étonnant.

Nouvelle structure pour Renault Sport

Durant la présentation de la monoplace, Carlos Ghosn a présenté la nouvelle structure de Renault Sport. Celle-ci repose désormais sur deux piliers. D’une part Renault Sport Racing qui englobe les engagements en compétition de Renault Sport Formula 1 Team et Renault e.dams en Formula E. D’autre part, Renault Sport Cars qui sera chargé du développement et de la commercialisation d’une gamme de véhicules sportifs Renault Sport comme les Mégane R.S, Mégane GT et les Clio R.S. Les deux structures devront néanmoins « travailler main dans la main pour maximiser les synergies techniques et commerciales, de la piste à la route ». Il a d’ailleurs été mentionné une première concrétisation de cette ambition pour le Grand Prix de Monaco, fin mai.

Par ailleurs, le programme de détection de jeunes talents est ressuscité. La Renault Sport Academy soutiendra 4 jeunes pilotes en 2016 : Olivier Rowland, Louis Delétraz, Jack Aitken et Kevin Jörg respectivement engagés en Formula V8 3,5, GP2 et GP3 pour les deux derniers.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires