Blog auto > Technologie > Cartographier la carte routière des voitures sans conducteur

Cartographier la carte routière des voitures sans conducteur

Cartographier la carte routière des voitures sans conducteur
04/05/2017

Pour rouler en toute sécurité sur nos routes, les voitures autonomes ne peuvent compter uniquement sur leur batterie de capteurs. Il leur faut également des cartes routières extrêmement précises et complètes.

Pour détecter les obstacles, contrôler sa trajectoire et sa vitesse ou respecter la signalisation, une voiture sans conducteur est équipée d’un impressionnant attirail technologique. Caméras, Lidar, radars et autres capteurs enregistrent en temps réel les données de la circulation pour alimenter les algorithmes d’Intelligence Artificielle qui règlent la conduite du véhicule.

Tout cet attirail technologique ne saurait toutefois être suffisant pour les rendres sûres et autonomes, elles doivent pouvoir s’appuyer sur des cartes mises à jours en temps réel qui recensent à quelques centimètres près tous les stops et feux de signalisation, toutes les limitations de vitesses, toutes les voies et leur sens de circulation et bien d’autres éléments du réseau routier qu’elles sont appelées à fréquenter.

Le défi de la carte routière nouvelle génération

Si la technologie qui permet aux voitures autonomes de “voir” la route fait le buzz depuis quelques années, l’infrastructure cartographique de nouvelle génération est moins connue. Cet pièce du puzzle technologique de la voiture dans conducteur a pour mission d’alimenter les voitures sur les données de circulation de leur position actuelle, de ce qui se passe au coin de la rue et des dangers potentiels à anticiper.

Cette carte permettra à la voiture autonome de comprendre où se trouvent les lignes que ses capteurs ne voient plus en cas de pluie ou de neige, de connaître la nature du panneau de signalisation qui se cache derrière la camionnette de livraison garée en double file et d’ajuster son itinéraire en fonction des conditions de circulation.

Exemple d'une modélisation de carte HD pour voiture sans conducteur - Copyright Here

Passer de la 2D au 3D

Ces cartes digitales en 3D font passer les Google Maps et autres systèmes GPS pour de simples gadgets. Alors qu’ils localisent la position de votre véhicule à quelques mètres près, les cartes digitales haute précision pour voitures autonomes les placent à quelques centimètres près.

Jusqu’à récemment, ce type de cartographie du réseau routier était un processus particulièrement cher et fastidieux. Waymo, la division voitures autonomes de la maison mère de Google, a cartographié les voies de circulation d’une poignée de villes aux USA à l’aide de véhicules équipés de Lasers spéciaux . Une fois les données rassemblées, des ingénieurs devaient marquer manuellement les bâtiments, les feux de circulation, les panneaux de signalisation ou les voies privées interdites à la circulation pour enrichir la carte 3D d’informations pertinentes.

Here, une société co-détenue par BMW, Daimler et Audi, et d’autres sont en passe de faire basculer cette cartographie digitale dans une nouvelle dimension. L’entreprise affirme cartographier près de 50 000 kilomètres par semaine partout dans le monde à l’aide de flottes de transporteurs partenaires dont les véhicules sont équipés de capteurs.

Un rythme qui devrait encore s’accélérer dès 2018 avec la sortie de modèles Volkswagen et BMW embarquant des caméras avant connectées Mobileye. Utilisés pour détecter les obstacles, ils sont en mesure de transmettre leur localisation précise et les images de la route à des serveurs centraux qui consolideront ces données en une carte digitale unique.


Dans le futur, l’intervention humaine pour l’annotation des cartes devrait en outre être réduite grâce au développement d’algorithmes spécifiques de reconnaissance des images. 


À propos de l'auteur

Pierre Marie Coupry

Pierre Marie Coupry

Commentaires