Blog auto > Technologie > D’où vient le « tic-tac » du clignotant ?

D’où vient le « tic-tac » du clignotant ?

D’où vient le « tic-tac » du clignotant ?
28/03/2018

Parfois discrète, parfois envahissante, la commande des clignotants est accompagnée par une sonorité devant confirmer son bon fonctionnement. Mais au fait, d’où vient ce bruit ?

L’origine du clignotant automobile remonte au début du XXe siècle. Ce qu’on appelait alors des flèches de direction sont apparues en Europe sous la forme de flèches qui se dressaient mécaniquement à gauche ou à droite. L’électrification de l’ensemble suivra. Les feux clignotants eux, semblent être l’invention de Percy Douglas-Hamilton. Un Américain qui dépose un brevet en 1907 à propos d’un signal lumineux de chaque côté du véhicule. Pour autant, les constructeurs ne considèrent l’intérêt des clignotants qu’à la fin des années 30. L’Histoire retient ainsi que c’est en 1938 que les Buick sont équipées de série de « flash-way directional signal ». Et encore, uniquement à l’arrière.

Un son binaire

De manière simple, considérons le clignotant comme une ampoule électrique. Allumée, puis éteinte, puis rallumée, puis éteinte à nouveau… Cette intermittence du courant électrique vient du bilame. Un système jouant sur la dilatation des métaux sous l’effet de la chaleur (effet joule fournit par le courant électrique). Quand le métal est chauffé, il se dilate, le circuit électrique n’est plus alimenté et l’ampoule s’éteint. Quand il ne l’est plus, il se contracte à nouveau, referme le circuit et rallume l’ampoule. C’est ce changement d’état qui génère un petit bruit. Un tic, un tac, un clic, un clac, c’est selon. Mais ça c’était avant !

Et de nos jours ?

Le système bilame a fonctionné des années 40 jusqu’à la fin des années 60. Petit à petit, des systèmes électroniques ont remplacé le bilame, des LED à compter des années 80. L'avenir s'écrit en OLED. Le hic, c’est le silence de ces systèmes. Du coup, leur absence donne l’impression d’un dysfonctionnement. Ainsi, il a été ajouté un système avec un petit haut-parleur simulant le bruit du bilame d’antan. C’est ce bruit là que vous entendez aujourd’hui dans votre voiture lorsque vous tournez à droite, à gauche ou mettez les feux de détresse.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires