Blog auto > Technologie > Goodyear a imaginé un pneu en forme de balle.

Goodyear a imaginé un pneu en forme de balle.

Goodyear a imaginé un pneu en forme de balle.
09/03/2016

plus résistant, adapté, technologique… oui. Mais un pneu reste un pneu ! Une sorte de galette de caoutchouc qui n’a pas fondamentalement évolué dans sa forme. Jusqu’à ce que les équipes de Goodyear phosphorent sur le sujet et présente le Eagle-360 concept tire. Ou comment un pneu devient une balle.

Dans les allés du salon de Genève on contemple l’actualité et le futur proche. Mais à grands renforts de concept, constructeur et équipementiers tentent aussi de nous ouvrir une petite lucarne sur le futur. Avec plus ou moins de réalisme. Car pour accepter l’idée du Eagle-360 concept tire, il faut s’avouer à soi-même qu’on pensait fermement en 1995 que les voitures voleraient en l’an 2000.

Concevoir l’évolution automobile par le pneu ?

Les communicants du secteur nous le répètent à l’envie, le pneu est la seule chose qui relie la route à votre voiture (d’où l’importance d’en avoir de bons, de bien les traiter…), sauf qu’à Genève, le vice-président et directeur de la technologie de Goodyear, Joseph Zekoski, est venu prêcher une toute autre parole. Celle que l’innovation et le futur de l’automobile peuvent passer par le pneumatique : « En réduisant fortement l’interaction du conducteur dans les véhicules autonomes, les pneus joueront un rôle encore plus important dans le lien primaire avec la route. Ce concept de pneu joue un rôle double dans cet avenir en repoussant les frontières de la pensée conventionnelle, en creusant des sillons pour des technologies de nouvelle génération ».

Pour appuyer son propos, ses équipes ont présenté le Eagle-360. Un pneu révolutionnaire dans sa pensée puisque les visuels nous inspirent davantage une balle de squash. Par le jeu de champs magnétiques, ce sont les 4 pneus qui dirigent le véhicule forcément autonome. Il offre évidement un mouvement latéral pour faciliter les manoeuvres tandis que les vibrations et une bonne partie du bruit deviennent de l’histoire ancienne !

Ce frimeur n’a pas fini de nous épater dans son monde de synthèse puisque doté de capteurs « IntelliGrip », dérivé du Chip-in-Tire vu en 2014, il est capable de faire remonter les informations sur son état général mais aussi celui de la chaussée et du temps qu’il fait. Reste à savoir si on a besoin d’un pneu pour nous dire qu’il pleut…

Comme beaucoup de concept, la réalité sera forcément différente dans 10, 20 ou 50 ans. Néanmoins, Goodyear a présenté plusieurs pistes. Elles permettent de voir dans le pneumatique un rôle de sécurité active et désormais passive. Chez Michelin, on se sert déjà d’une technologie semblable à l’IntelliGrip et le Chip-in-Tire pour anticiper les changements de pneus dans certaines flottes de poids-lourds.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires