Blog auto > Technologie > Audi > La concession digitale par Audi

La concession digitale par Audi

La concession digitale par Audi
10/04/2014

À Berlin, la firme aux anneaux vient d’ouvrir sa troisième concession Audi City. Un espace qui redimensionne le point de vente avec beaucoup moins de véhicules au profit d’une expérience multimédia sans égale.

Des écrans plasma, des technologies 3D, le tout à l'échelle 1 et sur un espace de 375 m2 et deux étages, Audi City Berlin est la troisième concession du genre inaugurée par Audi après Londres et Pékin en 2013. Dans le quartier de Kurfürstendamn, cet espace n’a plus grand rapport avec une concession automobile. S’il y a bien quelques voitures qui sont exposées ici ou là, le client est aiguillé par les 6 Audi Guide vers des écrans pour mieux envisager sa future automobile par le biais du numérique. L’acte de vente étant réalisé par 4 Audi Expert.

S’adresser à une clientèle premium et citadine

Showroom ultra technologique, l’Audi City est un modèle de concession qui répond à la vision d’Audi pour les trente prochaines années. Lorsque 80% de la population mondiale vivra en zone urbaine où la technologie régnera en maître. Du reste, les premières concessions du genre ouvertes n’ont pas été innocemment placées à Londres, Pékin et Berlin. Des vitrines de la technologie urbaine. Où tout bouge un peu plus vite qu’ailleurs. 

Et ça marche ?

Depuis 4 semaines, l’Audi City Berlin a accueilli près de 25 000 personnes. S’il est difficile de considérer tout ce trafic comme autant de clients (beaucoup de curieux), les ventes ont plutôt bien démarré dans ce contexte : 22 automobiles neuves vendues. À terme, ce serait 300 à 400 modèles qui devraient être vendus dans une concession ouverte du lundi au samedi et de 10 heures à 20 heures. À titre de comparaison, une concession dans une ville moyenne française vend 200 à 300 véhicules neufs par an. 

Audi City, bientôt en France ?

Faut-il y voir le nouveau modèle de concession Audi (et automobile plus généralement) pour les années à venir ? Difficile d’y croire pour le moment tant l’investissement parait conséquent. Les concessions de Berlin, Londres et Pékin sont pour le moment dans un rôle de laboratoire. Néanmoins les modules digitaux sont aujourd’hui proposés aux concessions, y compris celles de France. Et si un Audi City Paris n’est pas envisagé dans l’immédiat (sait-on jamais, on sait que le groupe VW lorgne sur l’immeuble abritant l’ancien Virgin Megastore sur les Champs-Élysées), nombre de concessions pourraient, dans les mois prochains mois, faire un premier pas vers le numérique.

Le site Audi City Berlin


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires