Blog auto > Technologie > L’autopartage en roaming se développe dans toute l’Europe

L’autopartage en roaming se développe dans toute l’Europe

L’autopartage en roaming se développe dans toute l’Europe
12/05/2017

Désormais présents dans de nombreuses villes européennes, les services d’autopartage des constructeurs s’appuient sur leurs Apps pour favoriser la location transfrontalière de leurs services. L’autopartage en roaming est né.

Si vous voyagez avec votre téléphone portable, vous connaissez forcément le roaming téléphonique. Cette forme d’itinérance transfrontalière vous permet d’utiliser votre téléphone sur des réseaux pour lesquels vous ne possédez pas d’abonnement. Le roaming ne se limite désormais plus à l’abonnement téléphonique, il se décline sous différentes formes grâce aux technologies de l’information. Tout comme vous pouvez utiliser votre application Uber lors d’un voyage en province ou à l’étranger, il vous est possible d’utiliser votre application d’autopartage dans toutes les villes où votre fournisseur propose un service de location de véhicule à la minute.

Proposés principalement dans les grandes métropoles, ces services d’autopartage s’adressent en particulier à une clientèle urbaine, habitant le coeur des villes ou leur périphérie immédiate, qui tend à régulièrement voyager pour le travail ou les loisirs. Devenus une véritable alternative à l’acquisition d’une voiture depuis quelques années, ces services de mobilités sont au coeur de la stratégie à moyen et long terme de nombreux constructeurs ainsi que des sociétés de location de véhicules qui y voient une menace à leur modèle économique. Hertz ou Avis ont ainsi lancé leurs offres tout comme des constructeurs comme Daimler avec Car2go ou PSA avec Free2move pour n’en citer que deux.

Car2go capitalise sur son réseau international

Filiale du groupe Daimler, l’entreprise Car2go est présente dans 14 villes de 5 pays européens différents ainsi qu’en Amérique du Nord et en Chine. Rien qu’en Europe, 1,3 millions de personnes sont inscrites à ses services.

Pour favoriser l’utilisation de ses services par ses clients dans d’autres pays européens, Car2go a instauré une procédure d’itinérance simple. Les clients doivent simplement accepter les conditions générales locales et sont prêts à partir tout de suite au volant d’un véhicule.

Une philosophie commerciale qui a permi à l’opérateur de voir son nombre de locations transfrontalières augmenter de 80% sur le premier trimestre 2017 pour s’établir à 33 000. Une tendance constatée tant auprès des clients allemands à l’étranger que des clients des autres sites européens en Allemagne.


Si il s’agit encore d’une pratique assez confidentielle, l’autopartage en roaming a sans aucun doute de beaux jours devant lui.


À propos de l'auteur

Pierre Marie Coupry

Pierre Marie Coupry

Commentaires