Blog auto > Technologie > Ford > L’exosquelette, l’avenir de la production automobile

L’exosquelette, l’avenir de la production automobile

L’exosquelette, l’avenir de la production automobile
10/08/2018

On a tous vu des films de science-fiction où l’Homme est rendu plus performant aidé par une ossature métallique. Un exosquelette qui doit fluidifier les mouvements tout en les rendant moins fatigants et plus efficaces. Une telle technologie existe aujourd’hui. Elle en équipe même certains employés dans les usines Ford.

Dans son communiqué, Ford présente les choses ainsi : « Imaginez soulever un sac de farine ou une pastèque au-dessus de votre tête 4 600 fois par jour dans le cadre de votre travail. C’est ce qui est semblable au quotidien de quelques salariés de Ford pour construire des véhicules dans le monde entier ». Du coup, en novembre 2017, le constructeur américain a lancé un projet pilote dans deux de ses usines du Michigan. Ce projet, en collaboration avec Ekso Bionics, consistait à équiper les employés qui passent beaucoup de temps les bras au-dessus de la tête d’une armature offrant un support mécanique. Une EksoVest sous la forme d’un exosquelette non robotisé (sans batterie ni moteur) devant épauler l’employé dans son travail. Le système testé permet un soutien au fur et à mesure que l’employé lève les bras.

Ce n’est pas Iron Man qui serre les boulons… mais on s’en approche

L’idée n’est pas seulement d’apporter un soutien précieux (quoique c’est déjà bien) mais aussi (et surtout) d’augmenter l’endurance tout en ménageant la santé de la personne équipée. Notamment en luttant contre les troubles musculo-squelettiques.

Semble-t-il que le test a été concluant et Ford d’annoncer le prochain déploiement de cette technologie d’exosquelette dans 15 usines à travers le monde. Formulé ainsi, cela ressemble à un investissement considérable. Dans les chiffres, seuls 75 appareillages sont annoncés. Ce qui en fait 5 en moyenne par usine. Pour autant, cette nouvelle façon de travailler pourrait être plus largement déployée à l’avenir. Ford n’est d’ailleurs pas l’unique constructeur automobile à se tourner vers un tel système. Audi et BMW ont également testé l’exosquelette avec une autre fournisseur (Noonee) pour des taches analogues. Rappelons aussi que de nombreuses usines automobiles ont déjà intégrés des exosquelettes afin de soutenir les jambes dans une position semi-assise (illustration chez Volkswagen). En réduisant la pénibilité ainsi, les constructeurs parviennent à préserver la santé de leurs équipes tout en réduisant la marge d’erreur. Semble-t-il que tout le monde y gagne.

Source : Ford et usine-digitale


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires