Blog auto > Technologie > Non, Elon Musk n’a pas envoyé une voiture sur Mars

Non, Elon Musk n’a pas envoyé une voiture sur Mars

Non, Elon Musk n’a pas envoyé une voiture sur Mars
08/02/2018

Les images ont fait le tour du monde et du web, le lanceur Falcon Heavy a permis d’envoyer dans l’espace une Tesla Roadster. Et si Mars est montré du doigt la voiture, elle, ne fera que s’en approcher. Au mieux.

Dans le genre superbe comm’ de maître du mal, Elon Musk est passé dans la catégorie ultime. Ou comment le secteur privé peut désormais s’amuser à balancer une bagnole dans l’espace pour montrer que c’-est-non-seulement-possible-mais-qu’-en-plus-on-la-fait-mouahahhahaahahaah ! De fait, le coup de pub pour la Tesla Roadster est sans précédent et peut revendiquer le titre flatteur de "voiture de l'espace", au sens stricte. A quoi bon tenir un stand dans un salon automobile après ça ?

Déchet de l’espace

Toujours est-il que depuis mardi, une voiture rouge se balade dans l’espace. Les images de la mise en orbite furent magnifiques et la mise en scène parfaite. Space Oddity de David Bowie et la mention Don’t Panic sur l’écran de la console de bord en référence au Guide du Voyageur Intergalactique, référence geek à souhait ! De manière simpliste, il est dit ici ou là que le roadster se dirige vers mars. Ce n’est pas tout à fait vrai. Concrètement, la voiture naviguera dans l’espace pendant des milliers, des millions, des milliards d’années selon une orbite qui s’approchera de mars de temps à autre. Mathématiquement, les chances que la Tesla s’écrase sur la planète rouge sont infimes, d’autant qu’il peut lui arriver bien des tracas d’ici là. On est ainsi plus proche du déchet de l’espace que d’un satellite avec un objectif précis. Le genre humain est devenu à ce point arrogant que polluer l'espace est devenu une opération de comm' pour vendre une bagnole hors de prix.

Pas facile de survivre dans l’espace, même pour une Tesla.

Par ailleurs, il va sans dire qu’une voiture (toute Tesla soit-elle) n’est absolument pas dans son milieu naturel ! La Roadster (ainsi que le dummy en combinaison, oui c’est un mannequin n’est-ce pas ?) va rencontrer tout un tas de difficultés qui devraient annihiler précocement cette histoire sans fin. Plutôt qu’être récupéré par des extra-terrestres un jour ou l’autre, comme le rêve Elon Musk, la Tesla Roadster a d’ores-et-déjà vu l’ensemble de ses pièces plastiques geler. Autre problème, les radiations cosmiques auront la peau des composants électriques à commencer par la ceinture de Van Allen. Enfin, l’ensemble des météorites et débris de l’espace qui vont percuter et trouver de part en part la voiture. Et puis un jour arrivera un plus gros caillou. Sur terre comme dans l’espace, quand une voiture rencontre un caillou suffisamment gros, ce n’est pas la voiture qui gagne…


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires