Blog auto > Technologie > Payer sa voiture en Bitcoin est désormais possible

Payer sa voiture en Bitcoin est désormais possible

Payer sa voiture en Bitcoin est désormais possible
07/09/2018

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe, à commencer par la plus célèbre d’entre elles, le Bitcoin. A tel point que désormais chez Post Oak Motors, à Houston, on propose des Rolls-Royce, Bentley ou Bugatti pouvant être réglées par ce moyen de paiement. Une première aux Etats-Unis.

À Houston, Tilman Fertitta est loin d’être un inconnu. Cet homme d’affaire possède des hôtels, le Golden Nugget Casino mais aussi la franchise NBA des Houston Rockets. Il possède également Post Oak Motors. Un concessionnaire Rolls-Royce, Bentley et Bugatti qui depuis peu permet à ses clients d’acheter Wraith, Bentayga ou Chiron en Bitcoins et avec BitPay, le service de paiement dédié qui a vu le jour en 2011.

Simple coup de pub ?

Intéressé par la popularité croissante du Bitcoin, Tilman Fertitta a décidé de proposer ce moyen de paiement à ses clients afin de se positionner « comme un leader de la distribution de voiture de luxe » comme on peut lire sur le site Carscoops. S’il est le premier vendeur de voitures à le faire aux USA, il est possible de le faire au Japon depuis la fin de l’année dernière (chez Liberala).

Reste que la valeur d’un Cullinan ou d’une Ghost en Bitcoins est soumise aux fluctuations boursières. Ainsi, une Continental GT AWD proposée à partir de 231 555 dollars coûte 35,79 Bitcoins ce 6 septembre mais elle n’en aurait coûté « que » 31,35 Bitcoins la veille ! Un dévisage considérable de la valeur du Bitcoin (de plus de 12%) dont l’origine est l’annonce mercredi par Goldman Sachs de la suspension de son futur bureau de trading Bitcoin. Du moins « à court terme ». Pour beaucoup, cela a été interprété comme le fait que la banque d’affaires ne croit plus aux cryptomonnaies.

Acheter une voiture en France et en bitcoin c’est possible ?

Pour rappel, une cryptomonnaie est utilisable sur un réseau informatique dont l’origine remonte à la toute fin du XXe siècle. Sur le papier, il est tout à fait possible (et légal) d’acheter tout et n’importe en Bitcoin en France. Le Trésor Public s’est adapté.

Néanmoins, contrairement à l’Angleterre, la Belgique ou les Pays-Bas, les commerces français équipés pour accepter un paiement en Bitcoin se limitent à quelques centaines à travers un panel varié de services et de biens selon bitcoin.fr. Des restaurants aux cigarettes électroniques. Des fleuristes aux cosmétiques en passant par le high-tech. Pour l’heure, aucun concessionnaire automobile n’a fait le premier pas, tout juste quelques boutiques d’accessoires auto et moto. Vous vous imaginez payer votre prochaine Peugeot en Bitcoin ?


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires