Blog auto > Technologie > Renault > Quand Renault imaginait la voiture du futur

Quand Renault imaginait la voiture du futur

Quand Renault imaginait la voiture du futur
21/01/2015

Nous sommes en 1984 et parallèlement à la série spéciale R11 Electronic, Renault présentait sa vision de l’automobile du futur dans un film de 19 minutes. Bon nombre de ces prophéties sont aujourd’hui des équipements de nos automobiles.

En avril 1985, Renault sort la série spéciale R11 (TSE et TXE) Electronic. Disponible uniquement en gris métallisé ou schiste (un bleu tirant sur le gris) elle se présentait avec un inédit tableau de bord électronique à cristaux liquides regroupant les informations principales comme la vitesse, le régime moteur, la température d’eau et diverses alertes en association avec un ordinateur de bord informant sur la vitesse moyenne, la distance parcourue, le temps écoulé depuis le départ ou encore la température extérieure. L’idée était de faire disparaitre les aiguilles et simplifier l’information. À cela s’ajoutait 19 annonces vocales et messages d’alerte. La signature était limpide : « Avancer dans le nouvel âge automobile », le tout à partir de 65 800 FF, soit presque 10 000€, pour la TSE. 76 400 FF (11 640€) pour la TXE.

Du concept à la science-fiction

Mais avant cette série limitée, Renault et Francis Grosjean réalisèrent un film de près de 20 minutes : « Prêt pour l’avenir ». L’atmosphère angoissante d’un parking de nuit, de la brume. Une femme seule approche d’une voiture. On est quelque part entre Alien et Working Girl (même si ces deux films sortirent un peu plus tard). « C’est moi, ouverture coffre » annonce Isabelle. Et la voiture s’exécute ! Nous sommes bien en 1984 ! Dans ce court métrage, on découvre ainsi que Renault envisageait la commande vocale il y a plus de 30 ans : Condamnation des portes, contact, moteur, musique, phares, climatisation, essuie-glaces et même un diagnostic : « Niveaux corrects, pression des pneus satisfaisante, autonomie 350 km à 90 km/h. Pas de nécessité d’une révision vidange avant 2 700 km », lui répond l’ordinateur de bord ! N’est-ce pas ce que fait votre voiture aujourd’hui de manière moins bavarde ?

La science-fiction s’arrête là et la Direction Centrale de la Communication de Renault nous offre une balade so 80’s dans un laboratoire de haute technologie. Des bruits étranges et des machines bizarres donnent naissance à de l’électronique plus petit et plus abordable qui « sera bientôt intégré en grande série aux objets les plus quotidiens ». Inspiré par Tron (1982), la pédagogie technologique de Renault se destine à la sécurité et à la lutte contre la pollution visuelle. Radar anti-collision, navigation, téléphone mains libres… « Demain, même les trajets difficiles seront agréables ». Et si les voitures ne volent toujours pas, force est de constater que la science-fiction d’hier devint la voiture d’aujourd’hui.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires