Blog auto > Actualités > Adieu Bison Futé !

Adieu Bison Futé !

Adieu Bison Futé !
22/01/2016

Durant des années, tous les départs en vacances furent accompagnés des conseils plus ou moins avisés de Bison Futé. L’année de ses 50 ans, le vénérable indien tire sa révérence, la faute aux GPS, aux applications mobiles et dans un soucis d’économie. Ce qui n’empêche pas le syndicat UNSA de déterrer la hache de guerre, craignant pour l’avenir de la centaine de policiers et de gendarmes qui travaillent dans les 7 centres régionaux.

On y voit forcément de l’ironie quand on apprend que le service Bison Futé fermera ses portes le 1er mai prochain. La fête du travail est généralement l’occasion de nombreux départs en week-end plus ou moins prolongés. Sauf que cette année, cela tombe un dimanche.

Sur la route des Français depuis 1976

Signe indéniable que les temps changent, le service de prévention de la circulation routière est victime de contraintes budgétaires dans un contexte d’immenses progrès dans les outils d’assistance aux conducteurs. Les GPS et les applications mobiles se sont généralisés dans les habitacles, s’adaptent en temps réel et proposent une information personnalisée pour chaque automobiliste là où les 7 centres d’information routière régionaux (ou CRIR de Villeneuve d’Ascq, Metz, Rennes, Bordeaux, Lyon, Marseille et Créteil) et la centaine de policiers et gendarmes dégrossissent une situation qui manque de réactivité. Le service a de toute évidence raté le train de la modernité. Un simple coup d’oeil sur l’AppStore suffit à le constater, il n’y a pas d’application Bison Futé.

Du moins pas encore, car Bison Futé survivra sous cette forme. Le tissu de capteurs, de vidéosurveillance et de patrouilles permettra de faire remonter l’information traffic au sein d’une application mobile qui devra concurrencer TomTom, Waze, Google… Bon courage !

Décidée le 19 janvier, cette fermeture de Bison Futé a été portée à notre connaissance par la publication d’un communiqué de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA). Le syndicat « prend acte de cette décision » tout en mettant un coup de pression en exigeant « un accompagnement social individualisé pour chacun des policiers actuellement affecté dans un CRIR ». 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires