Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 133)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 133)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 133)
26/11/2016

De nombreuses rumeurs ont une nouvelle fois ponctué la semaine automobile. Avec notre indice de crédibilité, de 1 à 3 pour le plus vraisemblable, nous en sélectionnons 3 et essayons d’y voir plus clair.

Bernie Ecclestone évoque le départ de Mercedes et Ferrari de la F1

Dans le magazine allemand Auto Motor und Sport, Bernie Ecclestone s’amuse à spéculer sur le départ de la F1 de Mercedes et Ferrari à l’issue des Accords Concorde, en 2020.

Indice de crédibilité : 1

Les Accords Concorde induisent des privilèges, notamment financiers pour les écuries historiques. Il faudra ainsi renégocier. Pour autant, on voit mal Ferrari quitter un sport dans qui a forgé son histoire. Concernant Mercedes, le débat est un peu moins fermé. Mercedes est déjà parti avant de revenir. Cela peut sous-entendre que le jour où la firme à l’étoile n’y trouvera plus son compte (sportivement, financièrement…), elle pourra s’en aller. Cette conclusion est néanmoins très peu plausible à l'échelle de la décennie. Quant à un départ simultanée, on peut le comparer à un arrêt de mort pur et simple de la discipline.

Une Bentley électrique ?

Depuis la Mulsanne Hybrid Concept de 2014, Bentley est resté discret sur la question du véhicule électrique. Il faut dire que le constructeur de Crewe était concentré sur le lancement de son premier SUV, à moteur diesel, le Bentayga. Roulera-t-on en Bentley électrique ? AutoEvolution s’est posé la question.

Indice de crédibilité : 3

Le Diesel Gate et ses conséquences font que le groupe Volkswagen s’oriente désormais vers les motorisations électriques. C’est le cas de Volkswagen mais aussi de Porsche qui espère décliner toute une gamme à partir de son concept Mission E. Nul doute que le transfert de technologie s’opèrera un jour mais il faut résonner à l’échelle de la décennie !

Une nouvelle Peugeot sportive à venir ?

Au cours d’un entretien avec Autocar, le PDG de Peugeot (Jean-Philippe Imparato) a laissé entendre qu’il y a de la place pour une compacte capable de se mesurer aux Mégane RS et Focus RS.

Indice de crédibilité : 2

Cela reviendrait à proposer une 308 avec au moins 300 chevaux. Voilà qui nous rappelle le concept 308 R HYbrid présenté en 2015 à Shanghai. Fort de 500 chevaux, ce concept pourrait être civilisé dans une version suitée entre 300 et 400 chevaux en ayant recours au moteur 4 cylindres 1,6l THP (270 chevaux dans le concept) boosté pour la fée électricité. Techniquement, cela est possible et l’image de marque de Peugeot pourrait grandement en profiter (pourquoi pas en établissant un nouveau record pour une traction sur la Nordschleife). Reste à savoir si économiquement cela a un intérêt.

Les rumeurs de la semaine dernière


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires