Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 81)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 81)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 81)
31/10/2015

Pour une fois, peu de rumeurs automobiles ont circulé dans les médias et sur le web. Nous en avons néanmoins déniché trois et revenons dessus avec notre indicible de crédibilité. De 1 à 3 pour le plus vraisemblable.

L’Alfieri repoussée ?

Constructeur très ambitieux, Maserati connait cependant des soucis avec une croissance pas aussi forte que prévue. Si bien qu’entre la fin du développement du SUV Levante (qui prend du retard) et le lancement de l’Alfieri, le choix est vite fait. Celle présentée comme une rivale des 911 et F-Type serait au mieux commercialisée en 2018 comme l’annonce de nombreux sites. À l’origine, la firme au trident envisageait 2016.

Indice de crédibilité : 3

Le plan produit présenté par Sergio Marchionne en 2014 peut être jeté à la poubelle ! Nul doute que le Levante prend du retard, sa version définitive était attendu au salon de Francfort. Le reste de la gamme ne peut entrer en fonction ainsi. Mécaniquement, le remplacement la GranTurismo devrait également en souffrir.

BMW avance sur l’hydrogène

Si BMW a opté pour l’électrique, les autres sources d’énergie propres ne sont pas oubliées. Comme le dihydrogène. Selon Turbo, la firme munichoise a mis au point une nouvelle solution pour la compression du dihydrogène, le carburant de la pile à combustible. Une autonomie de 700 km est avancée contre les 500 de l’actuelle Toyota Mirai pour une commercialisation pas attendue avant 2020.

Indice de crédibilité : 2-3

Certainement que BMW travaille sur la question de la pile à combustible. D’ailleurs Toyota a mis en ligne 5 000 brevets afin d’aider les autres constructeurs à avancer sur le sujet. Pour autant, une question se pose. Le constructeur allemand peut-il à terme demeurer un constructeur avec des motorisations thermiques, hybrides, électriques et à hydrogène ? Un choix devra être fait.

La sportivité de retour chez Toyota ?

Avec son retour en WRC en 2017, Toyota se poserait la question de proposer une gamme sportive. Du moins c’est l’avis de Tetsuya Tada, responsable de la division Sport chez Toyota dans des propos relevé les Australiens de News. Pour l’instant, elle se résume à la vieillissante GT86.

Indice de crédibilité : 3

Bien-sûr, il y a le concept S-FR présenté actuellement au salon de Tokyo (qui devrait aboutir à un modèle de série), mais avec une fourchette allant de 130 à 160 chevaux, le petit coupé plaisir ne peut endosser le rôle de tête de gondole d’une gamme sportive chez Toyota. Reste à savoir comment celle-ci pourrait s’articuler. Revenant en WRC sous les traits d’une Yaris, la citadine japonaise, produite en France, pourrait recevoir un traitement de faveur lui permettant de se frotter à une Polo GTI ou une Fiesta ST d'environ 200 chevaux. Cela sera-t-il suffisant pour dire que la sportivité est de retour chez Toyota ? Est-ce cette voiture dont parle Tada lorsqu’il évoque une « comme la Supra » ?


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires