Blog auto > Actualités > Genève, champ de bataille du SUV électrique premium

Genève, champ de bataille du SUV électrique premium

Genève, champ de bataille du SUV électrique premium
05/03/2018

Alors que le salon de Genève ouvre ses portes aujourd’hui à la presse et aux professionnels, les constructeurs premium lancent la bataille du SUV premium électrique. Si Tesla est un adversaire commun, chacun espère être plus convaincant que son voisin.

C’est Jaguar qui a dégainé en premier, la semaine dernière. Le constructeur a présenté sur le web le I-Pace. Le troisième membre de sa team SUV est aussi son premier véhicule électrique de série et affiche de grandes ambitions en annonçant 480 km d’autonomie. Surtout, Jaguar n’a pas trainé pour comparer son véhicule au Tesla Model S. Voilà qui a lancé les grandes manœuvres chez les constructeurs premium. Mercedes, via sa gamme 100% électrique EQ, n’a pas trainé à rappeler que son EQ C arrivera en 2019 à travers la publication la semaine passée de spyshots officiels de tests à Arjeplog (Suède) et de rappeler que le véhicule est d’ores et déjà disponible à la commande depuis 2017 pour des clients norvégiens qui doivent débourser un acompte de 2 000 euros.

Démonstration de force d’Audi

Si Mercedes nous tient au courant et que Jaguar lance son plan produit, la grande démonstration de force à l’occasion du salon de Genève vient d’Audi. Au point de faire oublier la nouvelle A6, la firme d’Ingolstadt a annoncé une gigantesque opération de communication autour de la version de série du concept e-tron quattro qui entrera en production à Forest (Belgique) en août prochain. Pas moins de 250 prototypes du premier SUV électrique d’Audi circuleront dans les rues de Genève aujourd’hui (5 mars) et demain (6 mars) entre 16h30 et 18h30. A la sortie des bureaux. Audi a mis en ligne, un site spécifique avec le tracé qu’emprunteront les véhicules ainsi que les retours sur les réseaux sociaux. Difficile pour les genevois (et surtout les médias présents) de passer à côté ! Pour rappel, e-tron quattro promet 500 km d’autonomie et 435 chevaux (voire 592 par boost), des pré-commande sont également disponibles en Norvège. Tesla n’a qu’à bien se tenir.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires