Blog auto > Actualités > Le Brexit vu par les constructeurs automobiles

Le Brexit vu par les constructeurs automobiles

Le Brexit vu par les constructeurs automobiles
21/06/2016

Jeudi, les Anglais sont appelés à se prononcer sur le maintien ou non de la Grande Bretagne dans l’Union Européenne. Et si la campagne des pro « Brexit » et des pro « Remain » a rarement été au niveau des enjeux, les acteurs du monde automobile ont pris position, à l’unanimité, pour le « Remain ».

On a beau faire un effort, s’intéresser à tous le points de vue… Le maintien ou la sortie de la Grande Bretagne dans l’Union Européenne est accompagné d’incertitudes, y compris pour nous, en France. Depuis quelques semaines, la possible victoire des participants du Brexit génère de fortes tensions sur les marchés boursiers. Les valeurs refuges sont recherchées. On mise davantage sur la dette allemande à 10 ans que sur la Livre Sterling.

Les constructeurs automobiles unanimes.

Peut-être que pour se faire une idée de ce qu’il est bon pour le peuple anglais, c’est de se fier à l’opinion des constructeurs automobiles implantés en Grande-Bretagne. Pas spécialement porté sur l’idéologie, ils se recentrent sur l’intérêt de leurs entreprises. Par ce prisme, on y voit aussi l’intérêt de l’emploi direct et indirect, de l’exportation… bref de la croissance anglaise. À les écouter, les lire… Il en va de la survie de l’industrie automobile anglaise que la Grande-Bretagne reste de l’Union Européenne. Faisons parler les chiffres : En 2015, 57% des 1 500 000 voitures produites dans le pays ont été exportées dans l’Union Européenne (Des Jaguar, des Land Rover mais aussi des Nissan, des Hyundai, des Ford...). Pour Mike Hawes, le président du SMMT (l’association des constructeurs de voitures en G-B), cité par Autocar, le message est clair : « Rester en Europe est vital pour l’avenir de cette industrie afin de sécuriser des emplois, de l’investissement et de la croissance ».

Un appel à la stabilité

De nombreux constructeurs sont présents en Angleterre. Nissan emploie 8 000 personnes et Carlos Ghosn n’a pas manqué de souligner qu’un « climat de confiance est plus favorable (pour créer des emplois) qu’une collection d’inconnues ». Car oui, une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE générerait un climat d’incertitudes à moyen et long terme, pouvant aboutir au (probable) rétablissement de taxes douanières. Même son de cloche pour Andy Barratt, le PDG de Ford UK : « Nous voulons un partenariat économique stable. Couper les liens avec notre plus important partenaire économique est un mauvais plan ». Avec des mots différents, c’est aussi ce qu’a dit Tony Whitehorn, le patron de Hyundai Motor UK : « Au cours des deux prochaines années, si nous quittons l’Europe, nous aurons plus d’instabilité. Et personne ne veut l’instabilité ».

La lettre aux employés

Les partisans du Brexit ont crié au chantage à l’emploi, à la manipulation… Via sa maison mère, BMW, Rolls-Royce a tenu à faire circuler à l’ensemble des employés de la firme de Goodwood une lettre défendant le Remain. L’argument massue est la probabilité d’un retour de lourdes taxes d’importation et d’exportation qui feront augmenter les coûts de production et les prix de vente là où un traité de libre échange sur l’ensemble de l’UE évite cela. Il est facile de lire entre les lignes une possibilité de plan social en cas de victoire du Brexit.

Si l’on considère que les grands groupes ont tout intérêt au statut quo, pas pour des questions politiques, mais économiques, le discours des constructeurs semble un peu plus concret pour bien des Anglais là où le débat avant le référendum a essentiellement tourné sur des questions d’immigrations sous fond de discours nationalistes avec son lot de dérapages incontrôlés.

Illustration : AutoExpress


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires