Blog auto > Actualités > Peugeot > Les 6 Peugeot sacrées Voiture de l’Année

Les 6 Peugeot sacrées Voiture de l’Année

Les 6 Peugeot sacrées Voiture de l’Année
03/03/2020

La Peugeot 208 et sa variante 100% électrique e-208 sont sacrées Voiture de l’Année 2020 par un collège de 60 journalistes automobiles européens. L’occasion de revenir sur les 6 Peugeot qui ont remporté la récompense depuis sa création en 1964.

Avec cette nouvelle récompense, Peugeot rejoint Renault comme deuxième constructeur le plus récompensé par le trophée européen de la voiture de l’année. Seul Fiat fait mieux avec ses 9 récompenses mais aucune depuis 2008. Renault n’a plus été récompensé depuis le sacre de la Clio III en 2006.

3 récompenses depuis 2014.

Avec 281 points obtenus auprès des 60 de journalistes auto européens formant le jury (dont seulement 5 femmes), la Peugeot 208 devance la Tesla Model 3 (242 pts) et la Porsche Taycan (222). Mais aussi la Clio V, le Ford Puma, la Toyota Corolla et la nouvelle BMW Série 1. De quoi conclure que la citadine française remporte la prestigieuse récompense grâce à son offre mécanique au-delà de son esthétique (notamment les projecteurs à LED 3 griffes) et technologique (Peugeot i-cockpit). La 208 est aussi bien proposée en essence, diesel ou électrique avec la e-208. Dans son communiqué saluant cette récompense, Peugeot indique que 110 000 modèles ont été commandé en Europe depuis son lancement en octobre 2019.

Une récompense qui traduit une tendance lourde pour la marque française avec une troisième récompense obtenue depuis 2014. En effet, la seconde génération du 3008 a remporté le trophée en 2017 (devançant Alfa Romeo Giulia et Mercedes Classe E). La seconde génération de Peugeot 308 avait également raflé la prestigieuse récompense en 2014 (BMW i3 et Tesla Model S complétant le podium). Et si le succès commercial de ces véhicules était prévisible, pouvoir communiquer sur le thème de la voiture de l’année est une aide considérable.

De sacrés numéros.

Avec le succès du duo Peugeot 208/e-208, Peugeot compte désormais 6 trophées européens de la voiture de l’année. S’agissant des trois premières récompenses, il nous faut remonter le temps. D’abord en 2002 avec la 307 qui devança la Renault Laguna et la Fiat Stilo mais aussi la ressuscitée MINI, la Citroën C5 ou encore la Jaguar X-Type. Cette année-là, le jury salua le sérieux d’une voiture (qui l’était peut-être un peu trop) sur la gamme, les motorisations, les finitions… Une récompense conservatrice.

En 1988, la Peugeot 405 écrasa le scrutin face aux Citroën AX, Honda Prelude. Un succès acquis grâce aux coups de crayon de Pininfarina à l’extérieur et à Paul Bracq à l’intérieur auxquels on ajoute la très large structure de gamme avec 6 niveaux de finition (en plus de la version Break). Une voiture mondiale qui fut vendue de la Thaïlande aux USA en passant par l’Iran et dont le style fut emprunté pour les modèles compétition 405 Turbo 16 (Dakar) et 405 T16 Pikes Peak. Près de 5 millions d'exemplaires.

C’est en 1969 que Peugeot remporta pour la première fois le trophée européen de la voiture de l’année. La voiture primée fut la 504 et devança les BMW 2500/2800 et Alfa Romeo 1750. Berline statutaire reposant sur une base de 404 (motorisation et propulsion), la 504 est le fruit d’une collaboration stylistique entre Pininfarina et le studio design Peugeot. Son histoire est liée aux évènements de mai 68, avec notamment un lancement retardé. La récompense de la voiture de l’année a alors clairement boosté les ventes permettant durant les années 70 les déclinaisons V6, coupé, cabriolet, break et même pick-up. En additionnant toutes ses versions, plus 3,7 millions d’exemplaires ont vu le jour. La 504 a servi de base artistique au concept e-Legend tant apprécié en 2018.

Ces Peugeot qui n’ont pas gagné.

Si Peugeot a remporté 6 fois le trophée européen de la voiture de l’année, certains modèles n’ont pas eu cet honneur. C’est notamment le cas de la Peugeot 205, peut-être la modèle le plus emblématique du constructeur sochalien. Ce n’est pourtant pas passé loin en 1984. La 205 termina deuxième du scrutin, battue de peu par la Fiat Uno.

Autre Peugeot qui ne laissa pas indifférent lors de sa sortie, la 406. Elle aussi dessinée par Pininfarina, elle fut une nouvelle fois devancée par une Fiat en 1996, la Bravo/Brava mais précéda l’Audi A4. La Peugeot 206 se classa troisième en 1999, derrière les Ford Focus et Opel Astra G.

Illustrations : Peugeot presse.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires