Blog auto > Actualités > Volkswagen > Née en 1979 : La Golf cabriolet

Née en 1979 : La Golf cabriolet

Née en 1979 : La Golf cabriolet
05/02/2019

La Golf Cabriolet fête ses 40 ans. L’occasion de souligner que cela fait 3 ans que Volkswagen ne produit plus cette variante qui fut pourtant le cabriolet le plus vendu dans le monde.

On l’écrit souvent sur ce blog, d’une manière ou d’une autre, la conduite d’un cabriolet offre du bonheur. Pourtant, cette variante de carrosserie connait des jours peu glorieux, remisé aux confins des bilans automobiles année après année. Choisissez votre raison ? Trop onéreux, pas assez sécure, pas assez spacieux, signe extérieur de richesse… Et puis l’offre est de moins en moins importante. Il n’existe plus de Golf cabriolet depuis 2016. Une production chaotique au XXIe siècle puisque interrompue également entre 2001 et 2011. L’idée était alors de faire de la place aux Volkswagen Eos et New Beetle Cab. Des véhicules qui n’ont pas été de franches réussites. On pourrait même parler de petits échecs. Au moins, le coupé cabriolet à toit rigide rétractable semble être du passé, c’est déjà ça. Rien ne vaut la capote souple !

- Pourquoi sommes-nous fâchés avec les cabriolets ?

Le panier de fraises.

Le fait est que de nos jours pour avoir l’air cool ou profiter d’un week-end en amoureux sur les routes de Normandie ou de Camargue, on pense SUV. La voiture actuelle doit être fonctionnelle et surtout plus égoïste. Il fut un temps où l’automobile ne devait pas résoudre tous les maux de la société mais simplement être un instrument de liberté, de conquête et de découverte.

Au cœur des années 70, la sécurité automobile devient un important levier de réflexion. Lorsque que Karmann présente au directoire de Volkswagen son prototype de Golf cabriolet en 1976 (photo ci-dessous), il n’y a pas d’arceau de sécurité.

Cela sera ajouté à la demande de Volkswagen, les responsables de la sécurité des véhicules ayant par ailleurs les yeux rivés sur la future réglementation américaine en matière de véhicules. L’arceau cumule les avantages en offrant une chance de survivre en cas de retournement, un support adéquat à la capote ainsi qu’une meilleure tenue aux vitres. La première Golf Cabriolet est commercialisée le 14 février 1979 avec un arceau central qui lui vaut le surnom de Erdbeerkörbchen ou panier de fraises tandis que la pub joue la carte « Sun, Moon and cabriolet ». L’usine d’Osnabrück tourne à plein régime. Jusqu’en 1993, 389 000 exemplaires voient le jour. Le modèle évolue peu en dépit du lancement de la Golf II.

Avec la Golf III (ci-dessus), la Golf cabriolet fait peau neuve en 1993. Là aussi, le modèle évolue peu au regard du reste de la gamme Golf. 1997 est l’Apogée du modèle avec 138 578 ventes. Si un correctif esthétique intervient en 1998 afin de matcher avec la Golf IV, la carrière de la Golf cabriolet est sur le déclin. Le modèle est arrêté en 2001 pour faire de la place à l’Eos et la New Beetle cab.

- C'est le printemps, osez le cabriolet !

Place au rollover protection system

En 2011, la Golf cabriolet fait son grand retour sous les lignes de la Golf VI. L’arceau a disparu au profit du système de protection en cas de retournement. Une version R voit même le jour en 2013 avec 265 chevaux. Insuffisant néanmoins pour inverser une tendance lourde. Après tout juste 82 000 exemplaires sur 5 années, la production du cabriolet est stoppée en 2016. Au total, 770 039 Golf cabriolet ont vu le jour, un record.

La ligne de montage de l’usine d’Osnabrück est depuis dédiée au SUV Tiguan. Difficile de trouver mieux pour résumer l’évolution du marché automobile ces dernières années ! Faut-il y voir une lueur d’espoir ? Un Volkswagen T-Roc cabriolet est en approche.

Toujours est-il que Volkswagen cultive le souvenir d’un modèle jadis appréciée et exposait divers modèles à l’occasion du Classic Motorshow de Brême. Un évènement, comparable à notre Rétromobile national, qui s’est tenu le week-end dernier.

- Porsche 911 Targa, le premier cabriolet sécure.

- 10 cabriolets abordables

Source : Volkswagen Presse


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires