Blog auto > Actualités > Nicolas Hulot annonce la fin de l’essence et du diesel d’ici 2040

Nicolas Hulot annonce la fin de l’essence et du diesel d’ici 2040

Nicolas Hulot annonce la fin de l’essence et du diesel d’ici 2040
07/07/2017

Qu’importe si l’accord de Paris a du plomb dans l’aile depuis le retrait des USA de Donald Trump, Nicolas Hulot (ministre de la transition écologique) a dévoilé jeudi les leviers de son « plan climat » pour limiter les émissions de gaz à effet de serre en France avec notamment la fin de la vente de voitures à motorisations diesel et essence d’ici 2040.

À bien y regarder, l’annonce de Nicolas Hulot suit ce que les meilleurs élèves européens et certains constructeurs prévoient d’ores et déjà. L’Allemagne, le Pays-Bas, la Norvège envisagent l’interdiction de la vente de véhicules diesel comme essence dans un délai de 15 à 20 ans. Un constructeur comme Volvo a reçu le message et assure se préparer pour commercialiser dès 2020 seulement des véhicules hybrides ou 100% électriques. Un délai de 20 ans sera-t-il suffisant pour permettre de suffisamment démocratiser ces technologies ? Le ministre de la transition écologique, numéro 2 du gouvernement, semble y croire.

Le défi de la Clio électrique accessible

Dans son plan de transition écologique, Nicolas Hulot fait feu de tout bois : Énergies fossiles, chasse au gaspillage, vigilance sur la déforestation et surtout la voiture ! Ainsi Nicolas Hulot a annoncé « la fin de la vente » des voitures avec des motorisations diesel et essence pour 2040. Un objectif « lourd » d’un point de vue règlementaire comme technologique puisque les constructeurs vont devoir s’adapter, progresser et rendre ces technologies suffisamment abordable pour que la Clio de 2040 ne coûte pas plus chère que celle d’aujourd’hui. #Défi !

Une nouvelle prime à la casse

Dans la lignée de la prime de conversion mise au point par Ségolène Royale dans le gouvernement précédent, Nicolas Hulot a annoncé « le développement des aides pour l’achat de voitures mois polluantes, à destination des ménages les plus modestes ». Cette prime de transition concernerait les voitures diesel d’avant 1997 ainsi que les essence d’avant 2001. L’offre serait valable pour un véhicule plus propre, qu’il soit neuf ou d’occasion. C’est sur ce dernier point que réside toute la nouveauté en permettant d’accélérer le retrait des épaves roulantes. Jusqu’alors, les primes à la casse ne permettaient pas aux moins favorisés de renouveler leur véhicule du fait d’un reste à financer considérable puisqu’il s’agissait de véhicules neufs !

Et aussi

Au-delà de la fin des motorisations essence et diesel, Nicolas Hulot a confirmé sa volonté de convergence de la fiscalité de l’essence et du diesel avant 2022. Confirmée aussi la fin des nouveaux permis d’exploitation d’hydrocarbures, la montée en puissance de la fiscalité des émissions de CO2 ainsi que la division par deux d’ici 2025 des déchets mis à la décharge.

avec AFP


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires