Blog auto > Actualités > Protégeons les hommes en jaune !

Protégeons les hommes en jaune !

Protégeons les hommes en jaune !
01/08/2017

Sur les autoroutes de France, les hommes en jaune et leurs patrouilleurs veillent à la bonne circulation de tous. Pour autant, il semble que nous faisons de moins en moins attention à eux. Depuis le début de l’année 2 véhicules de sécurité sont percutés par semaine en moyenne.

Depuis le début de l’année, 60 véhicules d’intervention sur autoroute ont été heurtés. Il faut croire qu’avec leur gabarit, leurs cônes, leurs bandes réfléchissantes, les couleurs vives et leurs lumières (plus le message du 107.7)… cela ne suffit pas ! En 2016, 124 véhicules ont été accidentés. 93 en 2012. Un phénomène qui inquiète d’autant plus que les accidents et la mortalité sur autoroute diminue chaque année.

Profession à risque

Il faut rappeler que l’espérance de vie d’un piéton sur l’autoroute est d’environ 15 minutes. Pourtant, des hommes et des femmes en gilet jaune fluo passent leur temps sur la route à la rencontre d’objets au milieu des voies, d’animaux errants… Ils sont parfois les premiers sur place lors d’un accident. Ils peuvent vous sauver la vie. Ils nous rendent un service considérable et contribuent à faire des autoroutes les routes les plus sécures de France (169 morts en 2016). Et de loin !

Pour autant, de plus en plus d’automobilistes et de camionneurs leur rentrent dedans ou les éraflent. D’après l’Association Française des Sociétés d’Autoroute (AFSA), 60 patrouilleurs ont été touchés depuis le début de l’année, c’est un score ahurissant ! C’est en moyenne 2 par semaine ! Ajoutons que sur le seul premier semestre 2017, 94 accidents ont impliqués des agents. Dont un mortel...

Témoignons notre respect et notre reconnaissance aux hommes en jaune.

Il est urgent pour nous tous de savoir lever le pied à leur approche mais plus largement aussi de nous concentrer sur l’essentiel sur autoroute : LA VIGILANCE ! D’après Vinci, 41% des Européens sondés ont reconnus avoir pris le volant fatigués. 25% affirment surtout s’être déjà endormis au volant ! La somnolence au volant est la première cause d’accident mortel sur autoroute. Surtout la nuit (entre 22 h et 6 h) où l’on enregistre sur le réseau payant 28% des accidents mortels dans une période qui ne compte que 9% du trafic.

Afin de sensibiliser le grand public, Vinci a ouvert un site nous permettant à tous de taper un message de soutien. Les meilleurs seront sélectionnés et diffusés sur le réseau via les panneaux d’informations qui enjambent les voies.

Illustration : La Nouvelle République


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires