Blog auto > Buzz et insolite > Il roule en Citroën Xantia cabriolet « bricolé maison »

Il roule en Citroën Xantia cabriolet « bricolé maison »

Il roule en Citroën Xantia cabriolet « bricolé maison »
04/11/2021

Pour de nombreux mécaniciens amateurs, relooker une voiture constitue une passion et procure de véritables moments de plaisir. Ils savent généralement qu’un véhicule bricolé maison doit passer une batterie de tests pour être jugé apte à rouler sur route. Cette dernière information n’est, semble-t-il, pas arrivée aux oreilles de tous les propriétaires à en croire la gendarmerie de l’Indre.

Le mardi 17 août 2021, les lignes atypiques d’une Citroën Xantia cabriolet « bricolé maison » circulant sur l’autoroute A20 ont attiré l’attention des gendarmes et les ont poussés à le contrôler. Leur vigilance était justifiée. Le conducteur a été verbalisé et le véhicule sera retiré de la circulation.

Une Xantia “pimpée” avec des pièces de plusieurs marques de voitures allemandes

L’allure peu conventionnelle de cette voiture n’a pas manqué d’alerter la vigilance des gendarmes de l’Indre postés sur la route entre Vierzon et Châteauroux. Tout portait à croire que le propriétaire était un amateur de voitures allemandes, mais surtout un addict de la customisation. En effet, la Xantia était parée de pièces de plusieurs marques de véhicules allemands, sans disposer de preuve d’homologation. Une sanction a donc été appliquée aussi bien pour la voiture que pour le conducteur.

Différents logos présents sur la voiture

Du jamais-vu dans le secteur de l’automobile, et encore moins sur les routes ! Ce concept car cabriolet made in France se distingue par un look d’inspiration germanique.

Son propriétaire a notamment décidé d’arborer différents logos de marques premium allemandes sur sa voiture française. La calandre était ainsi parée d’un logo Audi, tandis que l’arrière du véhicule était fièrement estampillé d’un logo BMW.

Le design hors du commun, mais incongru, du véhicule a toutefois causé sa perte. Les gendarmes ont pu constater l’infraction et dresser un procès-verbal. Il ordonne le retrait de cette automobile de la circulation, conformément aux directives de l’autorité judiciaire. Seul aspect positif pour le conducteur, il a été autorisé à repartir au volant de sa voiture. Les gendarmes ont considéré que le véhicule ne présentait pas de danger imminent.

Le conducteur du véhicule a été verbalisé

Le conducteur et le passager, résidents du département de la Marne, roulaient vers la côte atlantique lorsque les gendarmes les ont arrêtés pour un contrôle.

L’absence d’homologation relative au relooking de cette voiture franco-allemande cabriolet bricolée maison a donc engendré une verbalisation du conducteur. À moins d’être un professionnel de la réparation automobile, ce genre de bricolage n’est pas autorisé sans homologation. Le montant de l’amende n’a pas été rendu public, mais il est important de rappeler que les personnes qui conduisent un véhicule sur la voie publique alors qu'il n'est pas homologué sont passibles d'une amende de 3 750€ maximum, ainsi que de peines complémentaires.

Si le propriétaire a trouvé les moyens pour s’offrir une « voiture allemande » originale sans se ruiner, cette créativité poussée lui a tout de même coûté cher. Désormais, cette création « hors pair » restera cantonnée au garage ou à l’éventuel musée personnel de son propriétaire.

Source post Facebook : https://www.facebook.com/gendarmeriedelindre/posts/3044864925790325


À propos de l'auteur

Florent C.

Florent C.

Commentaires