Blog auto > Buzz et insolite > Renault > La Nervasport des Records ressuscitée à Goodwood !

La Nervasport des Records ressuscitée à Goodwood !

La Nervasport des Records ressuscitée à Goodwood !
21/06/2016

Victime collatérale de la seconde guerre mondiale, la Renault Nervasport des Records a été reconstruite à partir d’images d’époque et sera présente au Festival of Speed de Goodwood.

Entre deux guerres, les constructeurs français se sont livrés à une rude concurrence sur les anneaux de vitesse. L’objectif était d’établir un record servant à communiquer. À l’époque, la presse se déplaçait en nombre pour de telles performances. Et si le duo Citroën-Yacco étaient globalement plus fort et meilleur communiquant, la Renault Nervasport des Records cumula le 5 avril 1934 pas moins de 9 records d’endurance. Le plus emblématique fut celui d’avoir parcouru (grâce à son équipe de 4 pilotes) 8 037 km en 48 heures sur le circuit de Montlhéry, à une vitesse moyenne de 167,445 km/h.

Afin d’arriver à une tel record, Renault réalisa un étonnant prototype basé sur la mécanique de la Nervasport. Un 8 cylindres 4,8l à la puissance inconnue mais qui délivrait jusqu’à 110 chevaux de série. Selon une approche très aéronautique, Marcel Riflard (qui travailla chez Caudron) élabora autour de ce moteur une monoplace au toit fermé. Capot long et arrondi en son bout, ligne fuyante qui l’on pourrait appeler fastback s’il ne s’agissait pas d’un anachronisme.

Toute trace perdue après la guerre

Si le record des 48 heures établi par la Nervasport des Records ne dura que quelques semaines (une Delahaye réalise les 48 heures à une moyenne de 176,3 km/h le 8 mai 1934), cette Nervasport des Records reste une pièce importante de la course à la performance qui a jalonné l’histoire de Renault. Pour autant, cette voiture a totalement disparu durant la seconde guerre mondiale. Ses plans aussi. C’est dire la performance réalisée par une petite équipe de Renault Classic qui est parvenu à produire une parfaite réplique de cette Nervasport des Records en se basant uniquement sur les données de la Nervasport de série et des quelques images d’archives préservées. Dans son bleu si français, elle sera présente le week-end prochain à Goodwood pour le Festival of Speed.

Image : Renault


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires