Blog auto > Buzz et insolite > Slalom miraculeux entre des élans

Slalom miraculeux entre des élans

Slalom miraculeux entre des élans
20/01/2017

Au coeur de l’Ontario, l’hiver est rude. Température basses, très basses. Des mètres de neige et des routes glissantes. Mais il y a un autre danger. Des élans qui traversent la route !

Un animal sauvage est par définition imprévisible. Une considération qui s’applique également à ces 4 élans qu’un automobiliste a croisé sur une route d’Hornepayne, dans l’Ontario, au Canada en tout début d'année. La vidéo qui suit a été relayée par la chaine Youtube The Weather Network.

Un élan pèse jusqu’à 700 kg !

Comme à chaque fois que nous partageons avec vous un fait divers automobile, tout est bien qui finit bien. En l’occurence grâce à un miracle ! Car en apercevant les 4 cervidés, l’automobiliste a freiné, peut-être un peu trop fort. Il semble avoir perdu le contrôle de son véhicule. Dans le même temps, 2 élans optent pour rejoindre le bas côté de la route (pour ainsi dire) tandis que deux autres préfèrent fuir en demeurant dans la trajectoire de la voiture partie en dérapage. L’automobiliste a mis un petit coup de volant (semblant presque désespéré) lui permettant de miraculeusement passer entre les deux élans. Des animaux qui peuvent mesurer 2 mètres et peser jusqu’à 700 kg et au minimum 380 kg à l’âge à l’adulte. Autant dire que percuter un tel animal, avec des bois aussi imposants, aurait été particulièrement dangereux pour le conducteur. Une considération qu'il partage certainement à entendre son cri de soulagement une fois les élans évités !

Il percute un chameau... à Toulouse


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires