Blog auto > Conseils > Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute
02/08/2019

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.

Rouler au milieu sans doubler personne.

On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.

- Bonus : Ne soyons pas bornés avec la limiteur de vitesse !

Refus de priorité sur la bretelle.

C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7).

Arrêt ou stationnement sur la bande d’arrêt d’urgence.

L’arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence est strictement réservé aux urgences de type panne sérieuse, accident ou malaise. Ajoutons que les feux de détresse doivent être allumés mais que sur autoroute, vous êtes dispensé de triangle. Tous les occupants sont invités à passer derrière les glissières de sécurité. Un arrêt injustifié sur la BAU peut vous coûter une amende forfaitaire de 135 euros ainsi qu’un retrait de 3 points selon l’article R412-8 du code de la route.

- Bonus : Les 6 réflexes en cas de panne sur l'autoroute.

Jeter tout et n’importe quoi par la fenêtre.

Une récente étude menée par Ipsos pour le compte de Vinci Autoroutes met en lumière que 37% des automobilistes interrogés reconnaissent jeter (ou avoir jeté) des déchets par la fenêtre de leur voiture. Un chiffre qui contraste avec la prise de conscience écologiste du moment. Mais au-delà de la dégradation de l’environnement, des paysages et risques d’incendie (fréquents) avec les mégots de cigarettes, Vinci Autoroutes pointe la mise en danger inutile de ses personnels sur la route pour ramasser chaque jour 25 tonnes de déchets. Côté loi, sachez qu’un décret du 25 mars 2005 prévoit une amende de 450 euros pour « l’abandon d’ordure et autres objets... » tandis que l’article R635-8 du code pénal trouve une circonstance aggravante en le faisant en voiture en prévoyant jusqu’à 1 500 euros d’amende.

Gare à la somnolence.

Sur autoroute, la somnolence représente un tiers des accidents mortels. Picotement des yeux, bâillements, nuque et/ou dos raid, fourmis dans les jambes, concentration approximative sont autant des signaux qui doivent vous alerter au-delà du laïus que « toutes les deux heures, la pause s’impose ». S’il n’y a pas de loi pour lutter comme ce phénomène (encore heureux), le site somnolence-au-volant.fr regorge d’astuces et d’explications.

Illustration : AFP


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires