Blog auto > Sport-auto > Vraiment le millième Grand Prix de l’Histoire de la F1 ?

Vraiment le millième Grand Prix de l’Histoire de la F1 ?

Vraiment le millième Grand Prix de l’Histoire de la F1 ?
12/04/2019

Le Grand Prix de Chine de ce week-end est présenté par l’organisateur comme le millième. Pas tout à fait.

Si vous suivez les réseaux sociaux de Formula 1, vous n’avez pas pu échapper à la grande nouvelle de ce Grand Prix de Chine présenté comme le millième. Sauf qu’ici ou là, on peut lire que c’est faux. Et c’est vrai que c’est faux ! Les communicants de Liberty Media et de la Formule 1 jouent sur les chiffres et les mots. Ce week-end c’est le 1000e Grand Prix servant de support au championnat du monde. Les termes « F1 » ou « Formule 1 » n’y sont pas associés.

La comptabilité qui arrange.

Les courses de monoplaces façon Grand Prix existaient avant la création du championnat du monde de Formule 1 en 1950. Dès 1926, s’est tenu un Grand Prix d’Allemagne et ceci jusqu’en 1939 (d’abord sur l’ennuyeux circuit d’Avus puis sur la Nordschleife). Idem en Italie où Monza mais aussi Brescia, Livourne, Turin et Milan ont accueilli un Grand Prix d’Italie dans les années 1920, 30 et 40. Le Grand Prix de l’ACF (avant qu’il s’appelle GP de France à partir de 1968) s’est tenu dès 1906. Et ainsi de suite avec la Grande-Bretagne, la Belgique, les USA…

Signalons aussi que les championnats du monde 1952 et 1953 n’étaient pas de F1 mais bien de F2. Alberto Ascari est double champion du monde mais pas de F1. Par ailleurs, les 500 miles d’Indianapolis ont servi de support à une manche du championnat du monde de F1 de 1950 à 1960 (inclus). 11 éditions que l’on ne peut pas considérer comme autant de Grands Prix de F1. Ce serait faire injure à la plus grande course d’Amérique et cela serait étonnant de la part de Liberty Media, le détenteur américain des droits de la F1. Techniquement, la plupart des pilotes qui roulaient en Europe ne faisaient pas le déplacement tandis que la course, elle, étaient ouverte à plusieurs catégories de bolides. Voilà pourquoi Bill Vukovich figure au 7e et 6e rang des championnats du monde 1953 et 1954 après avoir remporté les 500 Miles d’Indianapolis au volant d’une Kurtis-Offenhauser qui n’était pas une F1, ni même une F2 !

Le millième Grand Prix du championnat du monde de F1 l’année prochaine

Si l’on amuse à retirer les 11 éditions des Indy500 ainsi que les courses des championnats 1952 (8 courses) et 1953 (9 courses), on arrive à un total de 971 GP inscrits au championnat du monde de Formule 1 avant celui de Chine ce week-end. Si bien que, sous réserve que le calendrier 2020 soit identique à celui de 2019, le millième Grand Prix de F1 aura lieu en 2020 et sera celui de Grande-Bretagne, à Silverstone, terre ancestrale du sport automobile où 7 des 10 écuries du plateau ont leurs installations. Avouez que ça serait un peu plus légitime qu’à l’occasion du Grand Prix de Chine sur le très peu télégénique circuit de Shanghai.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires