Blog auto > Technologie > Volvo > Les Volvo bridées à 180 Km/h dès 2020

Les Volvo bridées à 180 Km/h dès 2020

Les Volvo bridées à 180 Km/h dès 2020
05/03/2019

À l’approche du salon de Genève, Håkan Samuelsson a assuré qu’en 2020 les Volvo ne dépasseront plus les 180 km/h. Pour autant, ce qui apparait comme précurseur va finalement dans le sens du vent.

Depuis 2014, Volvo communique sur sa volonté que plus personne ne se tue à bord d’une Volvo en 2020 (ni aucun blessé grave). D’ailleurs, à en croire la carrière du SUV XC90 en Angleterre, Volvo touche au but.

L’air de rien, 2020, c’est l’année prochaine. En bon champion autoproclamé de la sécurité routière, Volvo avance ses pions en marge du salon de Genève et via communiqué de presse. Patron de la marque suédoise, Håkan Samuelsson y déclare son intention de limiter la vitesse des Volvo à 180 km/h dès l’année prochaine.

Qui roule encore à plus de 180 km/h ?

Par ce geste, le dirigeant suédois va à la rencontre des statistiques. Les excès de vitesse sont une donnée fondamentale de l’accidentologie partout dans le monde (la vitesse non adaptée aussi et nul besoin d’être en excès pour cela). Le fait est qu’à l’exception de quelques autobahn allemandes, d’un tronçon de 200 kilomètres au nord de l’Australie… Rares sont les endroits où l’on peut rouler à plus de 180 km/h en toute légalité exception faite des circuits. Pour cela, Volvo a créé sa division sportive, Polestar.

« Nous savons désormais, grâce à nos recherches, quelles sont les failles de notre ambition à l’horizon 2020, et si limiter la vitesse n’est pas un remède miracle, une seule vie sauvée suffirait à faire de cette initiative un succès » assure le dirigeant de Volvo Cars. Un rien démago non ?

En France, l’épais réseau de radars (fixes et mobiles) et la pédagogie ont rendu bien moins fréquents les grands excès de vitesse. La plupart des gens ayant conscience des lourdes sanctions pour un excès de plus de 50 km/h au-dessus de la limite : 6 points, 1 500 euros d’amende, suspension possible, stage obligatoire et plus encore en cas de récidive dans les 3 ans. Ailleurs, la législation est souvent plus lourde.

Le sens du vent ?

Avec cette annonce, Volvo se positionne en tant que pionnier de la sécurité et dans la droite lignée de ses engagements depuis 1959 et l’introduction de la ceinture de sécurité trois points (qui a sauvé des millions de vies). Ainsi, les voitures capables de dépasser les 180 km/h vont être de moins en moins nombreuses dans les décennies à venir par la généralisation de la voiture électrique. En effet, atteindre de telles vitesses est extrêmement énergivore pour les batteries. Par exemple une Renault ZOE ne va pas plus vite que 135 km/h. Entre 144 et 157 km/h selon les versions pour la Nissan Leaf. Avec l’équivalent de 400 chevaux, le Jaguar I-Pace plafonne à seulement 200 km/h. Même l’hydride Toyota Prius ne dépasse pas les 180 km/h. Ajoutons la programmation de la voiture autonome...

S’il existera toujours des supercars comme et des modèles de luxe qui permettent d’aller au-delà des 200 km/h, il semble inéluctable que les pointes de vitesse au-delà des 200 km/h seront bientôt un vague souvenir. Volvo ne fait que l’anticiper avant d’éventuellement se positionner sur d’autres facteurs de risque comme l’alcool et la drogue au volant et l’ensemble des distractions à commencer par le téléphone. Volvo exposera ses idées lors d’un évènement prévu à Göteborg le 20 mars.

Source : Volvo Media


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires