Blog auto > Technologie > Tester une voiture autonome et être payé pour ça !

Tester une voiture autonome et être payé pour ça !

Tester une voiture autonome et être payé pour ça !
28/01/2020

Ou comment joindre l’utile à l’agréable par l’intermédiaire d’une société suisse qui recrute une centaine de candidats pour tester sur circuit la future génération de véhicule autonome. La rémunération peut atteindre les 300 euros.

Vous avez certainement déjà entendu parler de ces sociétés qui organisent pour le compte de leurs clients des tests auprès de « vrais » consommateurs. Parfois en l’échange d’une rémunération. Cela peut aller de l’électronique au textile en passant par les études d’opinion. De quoi devenir "consommacteur". Il se trouve que parfois, aussi, l’automobile est concernée. Et pas n’importe laquelle dans le cas qui nous intéresse. La voiture autonome. Pour le compte de son client, la société suisse Testing Time recrute une centaine de participants à un test grandeur nature sur le circuit de Mortefontaine, dans l’Oise, juste au nord de Paris. Une infrastructure qui compte aussi bien un anneau de vitesse, qu’un circuit routier, un parcours 4x4…

Quelles conditions ?

Durant 3 jours, sur une période allant jusqu’au 6 mars 2020, les candidats retenus prendront en main un véhicule appelé à être la prochaine génération de véhicule autonome et livrer leurs impressions. Notamment, on s’en doute, leur capacité à déléguer la conduite et leur confiance à une armée de logiciels, capteurs et caméras.

Pour être éligible à ce test, il convient d’être âgé d’au moins 25 ans et d’avoir le permis B. Pourquoi le permis alors qu’on teste une voiture qui roule toute seule ? Parce qu’en cas de problème, il conviendra à la personne « au volant » de reprendre les commandes. Pas question non plus de se la couler douce derrière le volant avec son smartphone. Un tel comportement peut aboutir à l’accident Uber/Volvo de mars 2018.

La rémunération pourrait atteindre les 300 euros, versés par virement dans un délai de 10 jours après le test. Un dédommagement plus qu’un salaire certes, mais la possibilité de faire un voyage dans le futur et voir de quoi pourrait bien être fait l’automobile dans 10 ans.

Le constructeur qui a commandé ce test n’est pas connu. Un indice peut-être en se rendant sur le site de TestingTime. Parmi les marques clientes comme Disneyland Paris, Microsoft ou Zalando, on retrouve aussi Mercedes-Benz.

- Que faire durant un trajet en voiture autonome ?


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires