Blog auto > Technologie > Toyota > Voiture volée et gaz lacrymogène, dangereuse union.

Voiture volée et gaz lacrymogène, dangereuse union.

Voiture volée et gaz lacrymogène, dangereuse union.
28/03/2019

Au détour d’une énième technologie devant révolutionner l’expérience de chaque automobiliste connecté, Toyota a déposé l’idée d’envoyer du gaz lacrymogène dans les yeux d’un éventuel voleur.

Le principe d’une fausse bonne idée est simple. Cela parait génial de prime abord mais à bien y réfléchir, cela aboutirait à davantage de mal que de bien. Voilà quelques semaines, on a appris que Toyota a déposé un brevet concernant un nouveau système de diffuseur de parfum d’ambiance. Ce dernier se veut connecté au smartphone des multiples utilisateurs du véhicule. Si bien que l'habitacle pourra sentir la fleur de rose avec monsieur, la fragrance d’huiles essentielles pour madame ou tout simplement la vanille pour le petit dernier qui vient d’avoir son permis. Évidemment il faudra faire un choix si tout le monde se retrouve à bord en même temps… Là où Toyota fait fort, c’est en ajoutant une cartouche de gaz lacrymogène. Si le système du véhicule repère un démarrage non-conventionnel sans pouvoir identifier le conducteur, il conclura à un vol et le lacrymo sera diffusé dans l’habitacle par les buses d’aération. À se demander comment Paul Verhoeven n’a pas eu cette idée avant !

Un danger évident et des questions en suspens.

Voilà quelques années, nous avions évoqué cet intrus fait prisonnier par la 550i qu’il venait de voler avec le concours de l’assistance téléphonique BMW et à la demande de la police de Seattle. Une histoire rendue amusante parce qu’elle s’est déroulée sans violence, ni casse et avec dans le rôle du voleur, un junky qui s’était endormi avant même de démarrer.

Avec le gaz lacrymogène de Toyota, on bascule dans l’agression (que ne dirait-on pas s’il s’agissait d’une marque allemande). Certes, il y a délit mais imaginons que le véhicule soit en mouvement ? Les dangers sont trop nombreux. Il y a aussi la sécurité informatique. Comment être absolument certain que le système est inviolable et qu’aucun propriétaire d’une Toyota ne se fera pas asperger alors qu’il est dans son droit ? Des questions dont les réponses semblent un peu trop floues, d’autant qu’un tel système ne correspond pas vraiment à l’image familial et amical de Toyota. La firme japonaise était 8e du BrandIndex 2017, un classement de la notoriété des marques dans le monde (tous secteurs confondus) dominé par les GAFA.

Après-tout, déposer un brevet ne signifie pas nécessairement commercialisation. Simplement que l’invention est protégée de la concurrence. Cela signifie aussi que si Toyota décide de ne pas diffuser du gaz lacrymogène dans l’habitacle de la voiture considérée comme volée, personne d’autre ne pourra le faire. Du coup, cela en devient une bonne nouvelle !

Source : Automotive News

Illustration : France Bleu


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires