Blog auto > Actualités > 9 AC Cobra à venir, fabriquées comme avant !

9 AC Cobra à venir, fabriquées comme avant !

9 AC Cobra à venir, fabriquées comme avant !
08/09/2016

Voiture emblématique des années 60, l’AC Cobra revivra très prochainement sous la houlette de AC Heritage. Une série de 9 véhicules est annoncée. Prix de vente : 500 000£ !

Il y a un peu plus de 2 semaines, la toute première AC Cobra (de 1962, châssis CSX 2000) a été vendue aux enchères, en marge du concours d’élégance de Pebble Beach, pour 13,75 millions de dollars. Soit environ 12,22 millions d’euros ! De facto, elle est devenue la voiture américaine la plus chère de tous les temps. Un comble pour une voiture qui a fait la tournée des salons automobiles, été malmenée lors des essais Presse et carrément torturée à la Carroll Shelby School of High Performance Driving à Las Vegas !

Un mythe

À l’origine, l’AC Cobra est née d’une simple question que se posait Carroll Shelby. Que se passerait-il si un magnifique châssis anglais AC Ace rencontrait un puissant V8 américain (Ford) ? La réponse fut unanime de la part de la presse, du grand public comme des passionnés de sport automobile, peu importe les différentes versions (pour un total d’environ 1 000 exemplaires). C’est peut-être pour ça qu’il s’agit d’une voiture largement répliquée de nos jours… Par Carroll Shelby lui-même en son temps. Alors ce qui devait arriver est arrivé.

Comme avant

L’information est parue sur le site anglais Autocar. Une série de 9 AC Cobra Mk1 260 Legacy Edition verra le jour. Le projet est mené par AC Heritage qui veillera à l’emploi d’une majorité des plans et des procédés originaux autour d’un châssis aluminium, d’un V8 lui-aussi aluminium, le tout se conduisant à gauche. L’ensemble sera facturée quelques 500 000£, soit environ 594 000€.

Entretenir les mythes plutôt que d’en créer de nouveaux…

Oui, la nouvelle est enthousiasmante. Pour autant, la démarche d’AC Heritage s’inscrit dans un contexte plus global où d’illustres constructeurs donnent, chacun leur tour, une nouvelle vie à leurs gloires d’antan comme Jaguar qui achève des séries de XKSS, de E-Type Lightweight ou tout simplement Citroën qui n’en finit plus de nous rappeler la DS. La spéculation autour des voitures de collection (et même youngtimer) et la nostalgie de tous ont abouti à la création des départements « Heritage » un peu partout. Ces derniers sont chargés de préserver le patrimoine tout en réalisant de sympathiques opérations financières. Ils en profitent également pour nous vendre des rêves vieux 50 ou 60 ans. À défaut d’en créer de nouveaux. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires