Blog auto > Actualités > Renault > Alpine, une célébration et des questions

Alpine, une célébration et des questions

Alpine, une célébration et des questions
15/06/2015

À l’occasion des 24 Heures du Mans, le week-end dernier, Alpine a dévoilé un show-car baptisé « Célébration » afin de faire reparler de l’oeuvre de Jean Rédélé, l’année de son soixantième anniversaire. Et après ?

Le Concept A110-50 de 2012 avait fait dans l’agressivité et même l’extravagance. Le show-car Alpine Célébration présenté au Mans le week-end dernier est beaucoup plus vraisemblable. Néanmoins, il faut pour l’instant se contenter des lignes. La mécanique et les technologies, ce sera pour plus tard. Quitte à frustrer les passionnés et laisser dubitatifs les curieux.

Une voiture à la hauteur de l’évènement

Sous l’impulsion du PDG de la société Alpine, Bernard Olivier, une équipe d’une quinzaine de personnes s’est activée en 2014 pour concevoir une voiture capable de fêter les 60 ans de la marque, notamment en sachant tenir compte de son patrimoine sans être grossière. La silhouette est basse, le capot plongeant et nervuré, les francs creusés. Derrière, les références à l’A110 se traduisent à travers une lunette arrière très ressemblante tandis que la poupe se veut moderne en incarnant l’esprit GT avec son large diffuseur et ses échappements inox.

Et après ?

La différence entre un concept et un show-car, c’est que le second est censé être très proche d’une version de production. En ce sens, cette Alpine Célébration ressemblera pour beaucoup à la version de série dont on ignore pour l’instant le calendrier précis (2016 sans plus), les prix, les motorisations… bref tout ! Il y a néanmoins un indice sur le type de motorisation employée dans le dossier de presse : « Le secret de la réussite esthétique d’une voiture de sport passionnante et efficace à piloter ne réside-t-il pas dans la justesse de sa conception et la simplicité de ses solutions techniques ». De quoi penser au 2,0l Turbo qui développe jusqu’à 275 chevaux sur la Mégane RS Trophy-R. Sauf qu’apparemment, l’Alpine Célébration a un moteur en position central arrière. À quel point cela change-t-il la donne ? À suivre.

Avant cela, la petite normande partira en tournée. Après Le Mans, c’est au Festival of Speed de Goodwood (25-28 juin) qu’elle est attendue avant le grand rassemblement « Saga Alpine » de Dieppe du 11 au 13 septembre.

Alpine, 60 ans déjà !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires