Blog auto > Actualités > Audi > L’Audi R8 Spyder surprend New York

L’Audi R8 Spyder surprend New York

L’Audi R8 Spyder surprend New York
23/03/2016

Modèle le plus sportif et séduisant de la gamme, l’Audi R8 est dévoilée, à l’occasion du salon de New-York, en version Spyder.

Il y a quelques jours, nous écrivions une véritable déclaration d’amour au cabriolet. Avec la présentation par Audi de la nouvelle R8 Spyder c’est la cerise sur le gâteau ! Un roadster en bonne place dans la liste des voitures qui font rêver petits et grands. Couleur à la mode chez Audi pour ce qui est des nouveautés, le jaune souligne les détails aussi sportifs qu’esthétiques et donne des envies de folles virées sur routes sinueuses ou sur circuit. Les entrées d’air sont toujours plus marquées, le regard toujours plus agressif, l’ensemble toujours plus luxueux. Ce dernier point figure en bonne place dans le communiqué du bureau américain de la marque aux anneaux : La R8 « a réellement ajouté Audi dans les conversations sur le luxe aux États-Unis » dixit Scott Keogh, le Président de Audi of America.

Fascinante ?

Avec sa capote souple, la R8 Spyder préserve un peu de poésie au coeur d’un déferlement de technologie et de puissance. Semblant dessinée à la règle, cette R8 Spyder se voudra étourdissante par le râle profond de son V10 qui bénéficie de deux aérations latérales. Il faudra néanmoins se montrer patient (pour ceux qui peuvent débourser au minimum 183 900€ en France), les commandes n’ouvriront que l’été prochain.

Avalanche de chiffres

Si les superlatifs esthétiques ne manquent pas, les chiffres sont également très intéressants ! Bien-sûr, on peut toujours dire que d’autres voitures se découvrent plus rapidement que les 20 secondes nécessaires à la R8 Spyder (jusqu’à 50 km/h), mais nous ne manquons pas de souligner le régime opéré par la supercar aux anneaux. 113 kg de moins par rapport à la version de 2009 tout en offrant une rigidité accrue de 50%. 

Lors de cette cure de minceur, Audi a eu la bonne idée de réduire les dimensions de son coupé cabriolet ultra sportif. 14 mm de moins en longueur (soit 4,42 m) et 36 mm de moins en largeur (soit 1,94 m) pour une hauteur inchangée à 1,24 m. Car oui, les voitures ne pourront indéfiniment s'allonger et s’élargir. La recherche du gain de poids est un excellent argument en ce sens. Tout cela a été rendu possible par l'emploi massif d’aluminium (79% de la carrosserie), de fibre de carbone et l’apport de la compétition. 

Le même V10 5,2l que la version Coupé délivre jusqu’à 540 chevaux (et 540 Nm de couple). Il permet un 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. Tout en pesant quelques 158 kg de plus que le coupé (à 1 612 kg), la Spyder ne revendique qu’un dixième de plus pour cet exercice et à peine de 3 km/h de moins en vitesse de pointe (à 318 km/h). Un V10 aiguillé par la boîte S tronic à 7 rapports et la transmission intégrale permanente quattro. Pour résumer : Vorsprung durch Technik...


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires