Blog auto > Actualités > Que disent les logos des constructeurs ? (vol 3)

Que disent les logos des constructeurs ? (vol 3)

Que disent les logos des constructeurs ? (vol 3)
17/07/2017

Un logo a forcément une explication mais elle n’est pas toujours évidente !

Alfa Romeo

Le logo d’Alfa Romeo est-il le plus beau du monde automobile ? Vaste débat… Sous les lettres Alfa Romeo le second cercle est divisé en deux. Les armoiries de la ville de Milan à gauche (d’où est natif le constructeur), à droite un serpent se tortillant. De loin, ce serpent semble tirer la langue. À y voir de plus près, il s’agit d’une vouivre, créature mythologique proche du dragon dévorant un enfant par les pieds. Ce « biscione » renvoie à la famille Visconti qui régna sur Milan de 1277 à 1447 et aux croisades du XIIe siècle.

Dodge - RAM

Si le logo Dodge n’a rien d’exceptionnel, l’intégration au sein du groupe Fiat Chrysler Automobile (en 2011) a conduit le constructeur à différencier la division RAM par un logo à tête de bélier, car oui « ram » signifie « bélier » en anglais. Pick-up vedette, il remplace à partir de 1981 les D-Series et demeure aujourd’hui encore le troisième véhicule le plus vendu aux USA (certes derrière ses deux principaux concurrents, le Ford F-150 et le Chevrolet Silverado).

Ferrari

Ce cheval cabré noir sur fond jaune fut à l’origine posé sur les Alfa Romeo qui courraient au sein de la Scuderia Ferrari (d’où les lettres S et F) dès 1929. Ce n’est qu’à partir de 1947 que Ferrari devient un constructeur à part entière et pose ce logo sur son capot. Notez les trois couleurs de l’Italie au sommet. Le fond jaune est une référence à la ville de modène. Quant au cheval, il s’agit d’un hommage à Francesco Baracca, un héroïque aviateur de la première guerre mondiale qui avait ce même cheval cabré sur sa carlingue. Il se dit que c’est à la demande de la mère du pilote qu’Enzo Ferrari accepta de mettre un cheval cabré sur ses voitures afin de lui porter chance. D’où l’expression « avoir la baraka » ? Non, cette expression remonte à la colonisation française du Maghreb.

Koenigsegg

Sous ses airs de boucliers, le logo de Koenigsegg est constitué des armoiries familiales et des lettres KCC sous fond de losanges jaunes et rouges. Il est l’oeuvre du graphiste Jakob Leftman, ami d’enfance de Christian V.K. Sur chacune des productions de Christian Von Koenigsegg, se cache aussi un petit fantôme. Quelle en est la raison ? Il s’agit d’un hommage à l’escadrille d’avions suédois laissée à l’abandon qui fut voisine de l’uns des premiers ateliers du constructeur. D’ailleurs les véhicules étaient souvent testés sur les mêmes pistes de décollage et d’atterrissage. Des avions qui décollaient avant l’aube et atterrissaient après le crépuscule. D’où le surnom de fantôme.

Lamborghini

Un taureau doré sous fond noir, le logo de Lamborghini a un double sens. Il représente certes le signe astrologique de Ferruccio Lamborghini mais aussi et surtout sa passion pour la corrida. La plupart des modèles de Sant’Agata Bolognese portent d’ailleurs le nom d’une illustre race de taureau, le plus célèbre d’entre eux étant le Gallardo. Notez que l’animal semble en train de charger, signe de puissance et de détermination.

Mitsubishi

Si l’on parle japonais, le logo de Mitsubishi prend tout son sens. En effet, « mitsu » signifie trois tandis que « hishi » veut dire losange, une forme devant évoquer l’unité et la précision. D’où le fait qu’on appelle souvent le constructeur nippon « marque aux 3 diamants » ou « marque aux 3 losanges ».

Peugeot

Derrière le célèbre lion se trouve tout un lexique de l’équilibre, de la force et de la souplesse. Ce logo remonte néanmoins aux origines de la marque en 1858 avec un félin se tenant sur ses quatre pattes sur une flèche pointant à gauche mais déjà de profil.

Renault

C’est à partir de 1925 que Renault sera reconnaissable par un losange. Le fond jaune d’autrefois devait souligner la prospérité et l’optimisme tandis que la forme argenté du diamant devait inspirer créativité et sophistication.

Skoda

Enfant, je voyais dans le logo de Skoda une oiseau. Je me disais même une cigogne. Il s’agit en fait d’une flèche ailée introduite dès 1926. Tout du moins officiellement car un voile de mystère entoure ce logo (et sa signification) qui serait né de la main d’un monsieur Maglic, directeur commercial de Skoda Plzen dans les années 20. L’ajout du vert en 1994 signifiait les ambitions de croissance.

Vauxhall

Entreprise devenue jumelle d’Opel sous la houlette de General Motors, Vauxhall est symbolisé depuis 1915 par un griffon. Un animal mythique mêlant lion et aigle en hommage aux armoiries de Fulk le Breant, mercenaire qui reçut en récompense de ses services le mémoire de Luton au XIIIe siècle. Étendant ses terres jusqu’à Londres, il fit bâtir près de la Tamise le Fulk’s Hall devenue, au fil des siècles, Vauxhall.

Le second volet à lire par ici


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires